Fermer

Maghreb, la barre des 10.000 cas dépassée mais le taux de létalité du Covid-19 baisse

Mise à jour le 05/05/2020 à 14h57 Publié le 05/05/2020 à 13h11 Par Moussa Diop

#Société
Maghreb
© Copyright : DR

#Maroc : Les cinq pays du Maghreb comptent désormais environ 11.000 cas de Covid-19 confirmés. Si la contagion continue à croître, la létalité baisse de manière significative dans la région et le nombre de guérisons augmente. Du coup, on se prépare au déconfinement progressif.

La contagion de la pandémie du coronavirus ne faiblit pas au niveau du Maghreb pris globalement. Pire, le rythme de la propagation tend à s’accélérer ces derniers jours, dans les deux pays les plus touchés de la région: le Maroc et l’Algérie.

Une recrudescence de nouveaux cas qui s’explique par une conjonction de facteurs. D’abord, il y a l’augmentation sensible du nombre de tests effectués dans les deux pays au cours de ces derniers jours. Ainsi, au Maroc, le nombre de tests effectués depuis la détection du premier cas avoisine actuellement les 48.000 avec 5.153 cas positifs et 42.684 tests négatifs.

En Tunisie, 24.853 tests ont été effectués depuis l’apparition de la pandémie. Ensuite, il y a aussi la multiplication des cas communautaires qui inquiètent.


LIRE AUSSI: Algérie. Covid-19: après la menace du président, des walis ordonnent de refermer des commerces


En outre, en Algérie, l’allègement précipité du confinement et la réouverture de certains commerces sans que les conditions sanitaires ne soient remplies ont contribué à l’augmentation sensible des cas de contamination. Ce qui a poussé les autorités à refermer ces commerces à Alger et Tizi-Ouzou. Une situation qui illustre combien il est nécessaire d’entamer un déconfinement de manière ciblée et progressive, avec prudence.

Le nombre total de cas confirmés dans les cinq pays du Maghreb a dépassé la barre des 10.000, pour s’établir, ce mardi 5 mai au matin, à 10.890 patients atteints du Covid-19. Le Maroc est le pays le plus touché avec 5.153 cas confirmés, devant l’Algérie (4.648), la Tunisie (1.018), la Libye (63) et la Mauritanie (8).


LIRE AUSSI: Covid-Organics: plusieurs chefs d'Etat africains séduits par le remède malgache


A noter tout de même les bonnes performances de la Tunisie dont le nombre de contaminations est tombé sous la barre des 20 cas depuis le 17 avril. Le pays n’a enregistré durant les journées des 3 et 4 mai, respectivement, que 4 et 5 nouveaux cas.
Ce qui a encouragé le pays à entamer, le 4 mai, un déconfinement progressif et ciblé, dans le but de faire repartir l’économie tunisienne.

Si les contaminations progressent fortement en Algérie et au Maroc, il faut aussi souligner les performances positives du traitement des patients atteints du Covid-19 au Maghreb qui se signalent par une hausse des guérisons.

Au total, le nombre de patients guéris du Covid-19 au niveau de la région s’est établi à 4.232, soit un taux de guérison des patients de 38,86%, contre une moyenne mondiale de 32,97%. On compte 1.998 guéris en Algérie, 1.799 au Maroc, 406 en Tunisie, 23 en Libye et 6 en Mauritanie.

Le nombre de guérisons dans la région semble directement lié à l’application du protocole de traitement à base de chloroquine.


LIRE AUSSI: Vidéo. Sénégal. Covid-19: les résultats impressionnants de l’hydroxychloroquine, selon le Pr Seydi


De même, au niveau des décès, la région a enregistré un total de 692 décès, soit un taux de létalité moyen de 6,35%, contre une moyenne mondiale de 6,90%. L’Algérie, avec 465 décès, concentre à elle seule 67,20% des décès liés au coronavirus enregistrés au niveau du Maghreb avec un taux de létalité de 10%. Le Maroc affiche 180 décès pour un taux de létalité de 3,49%, soit le plus faible au niveau du Maghreb. En Tunisie, ce taux s’établit à 4,22%.

Il faut ici souligner que la région enregistre de moins en moins de décès liés au coronavirus. A titre d’illustration, lors de la journée du lundi 4 mai, l’Algérie a enregistré seulement 2 décès liés au Covid-19, soit le plus bas niveau depuis le 27 mars dernier et un pic de 40 décès lors de la journée du 10 avril.

C’est dire que la prise en charge des malades du coronavirus au niveau des centres hospitaliers s’est fortement améliorée au niveau de la région.


LIRE AUSSI: Tunisie: un déconfinement ciblé progressif à partir du lundi 4 mai, mode d’emploi


Aujourd’hui, dans les cinq pays du Maghreb on se penche sur le processus du déconfinement nécessaire pour relancer des économies quasiment à l’arrêt. La Tunisie va servir de cobaye aux autres pays, particulièrement au Maroc, puisqu’ils sont les deux pays de la région à avoir appliqué un confinement total.

Depuis le lundi 4 mai, de nombreux secteurs d’activité ont repris modérément avec un nombre de salariés réduits et des conditions sanitaires à respecter: port du masque obligatoire, distanciation sanitaire, gel hydroalcoolique, etc. En outre, durant cette première phase d’un déconfinement qui en comprend trois, les cafés, restaurants et mosquées vont rester fermés.

Le 05/05/2020 Par Moussa Diop