Fermer

Vidéo. Maroc. Covid-19, l'INSAF vient en aide aux migrants subsahariens et philippins

Mise à jour le 09/05/2020 à 18h12 Publié le 09/05/2020 à 18h10 Par Moussa Diop et khadija Sabbar

#Société
Insaf Subsahariens
© Copyright : DR

#Maroc : L’Institut national de solidarité avec les femmes (INSAF), association marocaine, offre 4.000 kits alimentaires et 40.000 masques aux migrants subsahariens et philippins touchés par les impacts du coronavirus à Casablanca.

Il y a quelques jours, Ebeha Beyeth Gueck, président de l’association Bank de Solidarité, qui vient en aide aux réfugiés d’Afrique subsaharienne, au Maroc, lançait un cri de détresse. Les dommages collatéraux de la pandémie de coronavirus touchent également les migrants et ceux-ci ont plus que jamais besoin d'aide, disait-il en substance. 

L'INSAF, association marocaine bien connue qui lutte depuis vingt ans contre l’exclusion des mères célibataires et l’abandon des enfants, n'a pas tardé à répondre à l’appel. Malgré les importantes sollicitations venant de toutes parts et son engagement auprès des femmes marocaines en détresse, l'association s'est portée volontaire pour aider les migrants subsahariens et philippins particulièrement démunis en ces temps de pandémie et confinement. 

Femmes de ménage, employés de call center, journaliers travaillant dans l’informel... Ces migrants ont perdu leur emploi du jour au lendemain et sont venus grossir ainsi les rangs des personnes vulnérables.


LIRE AUSSI: Vidéo. Maroc. Coronavirus: Subsahariens et Asiatiques impactés économiquement


Mériem Othmani, présidente de l’INSAF, a, pour cette première opération en faveur des migrants, fait don de 4.000 kits. Ils sont destinés aux migrants de Casablanca et e Rabat. Chaque kit comprend des masques de protection, des produits désinfectants (javel et savon) et des produits alimentaires (riz, sucre, pâtes alimentaires, huiles, sel, bouillons, etc.).


Concernant les masques, ce sont en tout 40.000 masques qui seront distribués aux migrants pour contribuer à améliorer leur protection sanitaire. Les kits comprennent aussi des flyers de sensibilisation contre la pandémie du coronavirus, avec des explications en anglais et en français sur les précautions et les bons gestes pour se prémunir contre le coronavirus.


LIRE AUSSI: Vidéo. Maroc. Coronavirus: beaucoup de subsahariens ont du mal à payer leur loyer


Ces aides ont été octroyées à l'INSAF par des entreprises marocaines partenaires.

Afin que ces dons puissent rapidement atteindre les personnes nécessiteuses vulnérables, Meriem Othmani a expliqué que son association n’ayant pas l’habitude de travailler directement avec les migrants, elle s’est appuyée sur deux associations travaillant de longue date sur le terrain: Bank de Solidarité et Come Back.

Martin Désiré Ngoumou Mama, président fondateur de l’association Come Back, qui aide à la réinsertion socio-professionnelle des immigrés et sensibilise les jeunes sur les risques liés à l’immigration, a chaleureusement remercié l’INSAF et a assuré mettre tout en œuvre afin que les kits arrivent à leurs destinataires dans les plus brefs délais.


LIRE AUSSI: Vidéo. À la rencontre de subsahariens résidant à Casablanca


Allant dans le même sens, Ebeha Beyeth Gueck, président de Bank de Solidarité, association qui vient en aide aux migrants et réfugiés d’Afrique subsaharienne au Maroc, a salué le soutien de l’INSAF, se réjouissant qu'elle ait répondu si vite à son appel. 

Enfin, Père Germain Goussa, Curé de la paroisse Notre-Dame-de-Lourdes de Casablanca, a remercié les trois associations qui sont venues en aide aux migrants en détresse et explique que sa paroisse servait de lieu de stockage des kits en attendant leur distribution.


LIRE AUSSI: Vidéo. Casablanca: consultations médicales gratuites pour des centaines de Subsahariens


Les distributions des kits démarreront le lundi 11 mai. 
Le 09/05/2020 Par Moussa Diop et khadija Sabbar