Vidéo. Algérie: le père de Djamel Bensmaïl, l'innocent accusé d’être pyromane et brûlé vif, réagit

DR
Le 12/08/2021 à 14h00, mis à jour le 12/08/2021 à 14h14

VidéoVenu volontairement pour participer aux opérations de lutte contre les incendies dans la wilaya de Tizi-Ouzou, Djamel Bensmaïl, un artiste peintre, a été accusé d’être un pyromane et lynché à mort. Suite à cet acte barbare qui a indigné les Algériens, son père a réagi.

Le père de Djamel Bensmaïl, un artiste de 35 ans, connu pour ses engagements réguliers dans des causes solidaires et qui a été lynché et brûlé vif par une foule qui a vu en lui un pyromane, vient de réagir.

Calme et serein, il appelle les habitants de Miliana au calme et qualifie son fils de héros et martyr, soulignant les bonnes relations entre les habitants de Miliana et les Kabyles.

Pour rappel, c’est à Larbaâ Nath Irathen, sur les hauteurs de Tizi-Ouzou, l’épicentre des feux de forêt, que Djamel Bensmaïl a été arrêté avant d’être conduit dans un commissariat. Une foule, chauffée à blanc par les déclarations des autorités martelant que les feux sont d’origine criminelle, est venue l'attendre et l'extirper violemment de la camionnette des forces de l’ordre pour le lyncher, avant de le brûler.

C’est ce climat de tension et de paranoïa, qui règne dans la région depuis que les autorités, impuissantes face aux incendies, ont multiplié les déclarations selon lesquelles les incendies sont d’origine criminelle, qui explique cette barbarie. Très affectée par les dégâts humains et matériels des incendies, la population n’attendait qu’un coupable pour faire sa loi. Et malheureusement, les forces de l’ordre n’ont pas pu le protéger contre la vindicte populaire.

Un acte barbare qui a suscité l’indignation en Algérie, d'autant qu’il s’est avéré, finalement, que la foule avait tout faux. Djamel Bensmaïl était en fait venu expressément de Miliana, située à 250 km du lieu où il a été lynché, pour participer aux opérations de lutte contre les incendies. Il était connu à Miliana pour son engagement dans des opérations de solidarité, bien avant ces incendies.

Les autorités ont réagi face à l'indignation de la population. Le parquet a ordonné l’ouverture d’une enquête sur l’assassinat du jeune Bensmail à Larbaâ Nath Irathen.

Rappelons que les incendies se poursuivent. Ce jeudi 12 août 2021, selon les sources de la protection civile, 92 incendies sont toujours en activité dans 16 wilayas d’Algérie dont Tizi-Ouzou, El Tarf, Béjaïa, Jijel, Souk Ahras, Blida, Annaba, Skikda, Chlef, Aid Defla,…

Par Karim Zeidane
Le 12/08/2021 à 14h00, mis à jour le 12/08/2021 à 14h14

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800