Fermer

La CAN fait découvrir les merveilles culinaires du Cameroun aux étrangers

Mise à jour le 16/01/2022 à 15h25 Publié le 16/01/2022 à 14h26 Par notre correspondant à Yaoundé- Jean-Paul Mbia

#Culture
La CAN fait découvrir les merveilles culinaires du Cameroun aux étrangers
© Copyright : le360 Afrique/Mbia

#Autres pays : La 33e édition de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN 2021) qui se déroule au Cameroun est l'occasion de faire découvrir aux supporters venus des quatre coins du continent les merveilles culinaires du pays. Des espaces viabilisés proposent des plats alléchants aux clients. Reportage.

Ils sont tous au Cameroun pour vivre en direct les rencontres de football dans le cadre de la 33ème Coupe d’Afrique des nations. Ils ont déposé leurs valises, chacun dans la ville qui abrite les matchs de poule de son équipe. Ils, ce sont des milliers de fans du football, ajoutés aux officiels de la Caf et de la Fifa qui assurent actuellement la réussite de cette fête continentale organisée en terre camerounaise.

L’Afrique en miniature a tôt fait de se préparer pour la circonstance. Au-delà de la construction des infrastructures, de l’embellissement des villes devant accueillir les premières délégations et le renforcement des mesures de sécurité sur l’ensemble du territoire national, les autorités camerounaises ont facilité la création des petites et moyennes entreprises dans le but d’accompagner les pouvoirs publics dans l’organisation de cette compétition. Chacune de ces entreprises s’est ainsi focalisée sur son domaine de compétence. 

>>> LIRE AUSSI: CAN 2021: Yaoundé vibre au rythme de la victoire synonyme de qualification en 8e de finale

Le pays de Samuel Eto’o Fils devait accueillir de nombreux étrangers, les spécialistes de l’art culinaire se sont installés dans les localités appropriées.

L’objectif est de satisfaire le plus grand nombre de personnes. Ainsi, petits et grands restaurants ont été ouverts ou réaménagés pour ceux qui existaient et qui n’avaient pas assez de moyens pour offrir un service de qualité aux clients. Ce sont ces espaces viabilisés qui proposent alors des plats alléchants aux clients de toute nationalité.


Entre le mbongo (sauce noire) et ndolet du Littoral, le gombo au couscous du Grand Nord, la sauce jaune et le condrè de l’Ouest, l’okok dans toutes ses formes des 4 régions au Cameroun et les légumes sans sel du Grand Sud, chaque visiteur a la possibilité de faire son choix dans la limite de ses moyens.

>>> LIRE AUSSI: Vidéo. La cuisine au Gabon: le Nkumu, une plante qui permet de délicieuses recettes des terroirs des forêts tropicales

Le gibier ou viande de brousse se consomme aussi dans les différentes villes du pays mais le ministère des Forêts et de la faune veille à la protection des espèces rares. Le Cameroun, c’est aussi du bon Soya, cette viande du bœuf, de la chèvre ou du mouton grillée, épicée et servie aux clients pour le bonheur de leurs papilles gustatives. Le Soya se vend dans toutes les villes du Cameroun sans aucune exception.

Il est servi à partir de 500 fcfa pour le bœuf et 1.000 fcfa pour le mouton ou la chèvre. Le Soya se mange aussi sous la forme des brochettes. Le piment qui l’accompagne est en poudre. 
Le 16/01/2022 Par notre correspondant à Yaoundé- Jean-Paul Mbia