Fermer
#Culture

Burkina Faso: Wekré, une exposition atypique qui vise aussi à rapprocher l’art du public

Mise à jour le 08/05/2022 à 18h04 Publié le 08/05/2022 à 18h02 Par notre correspondant à Ouagadougou- Jean-Paul W. Ouédraogo

#Autres pays : Wekré, une exposition au format unique dans le secteur des arts plastiques, réunit des plasticiens professionnels du continent à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso. Plus d’une centaine d'œuvres y sont exposées.

Du 2 au 8 mai 2022, le public burkinabè est allé à la rencontre d'œuvres artistiques dans le cadre d’une exposition dénommée Wekré. Réunissant une soixantaine d’artistes plasticiens du continent, c’est la troisième fois, que l’art, sous l’égide d’un marché contemporain ouest africain, se met au service de l’intégration.

«Je ne suis pas une professionnelle du milieu de la peinture. Mais j’apprécie l’art en tant que tel. J’aime beaucoup tout ce qui a trait au travail de main, à l'intellectuel, à la création… Donc je viens voir, et encourager les exposants», a confié Félicité Kaboré, une visiteuse.

Depuis la première édition, l'évènement fait  son chemin. Il bénéficie de plus en plus, de la confiance de professionnels, mais également des artistes eux-mêmes qui ont adhéré au projet.

>>> LIRE AUSSI: Sénégal: à la découverte de Mamadou Sadji et Mor Gueye, deux artistes plasticiens de talent

«Vous avez derrière moi une série de quatre œuvres de trente centimètres carrés, qui a pour titre Un pas vers l’autre. Je me suis inspiré du thème de l’exposition de cette année à savoir “La transition”. Cette œuvre représente pour moi les trois étapes de l’être humain: le conscient, le subconscient et le super conscient», explique Syl Loko, un exposant venu du Bénin.

Femme parmi ses pairs, Yerima Rouquaiya est venue du Togo et espère faire connaître ses œuvres dont ne toile qui symbolise l’amitié.

«J’ai tellement aimé… Je souhaite que l’initiative aille de l’avant. Ce n’est pas du tout facile de réunir en un seul lieu plus d’une soixantaine d’artistes. Je souhaite des éditions plus grandes et du succès pour Wekré», a-t-elle témoigné.

>>> LIRE AUSSI: Mali: rencontre avec Hamadoun Témé, un artiste plasticien qui fait revivre les objets abandonnés

L’exposition, de par la richesse des talents, vise également à rapprocher l’art du public. Il a en effet longtemps été considéré comme élitiste et orienté vers des visiteurs spécialisés.

«Nous nous sommes dit que tout le monde a droit à l’art. L’art doit être accessible à tous. Et pour arriver à ça, il fallait trouver un espace auquel les gens ont un accès facile et ne sont pas impressionnés par le lieu. Et du coup, quand on a réfléchi, le parc se prêtait à cette idée-là. Voilà pourquoi on a décidé de venir exposer au parc», explique Aboubacar Sanga, membre du comité d'organisation.

D’accès libre, l’exposition est à l’initiative de Wekré, du nom de cette structure qui la porte. Cette année, treize experts internationaux (France, Mali, Sénégal, Côte d’Ivoire, Burkina Faso…) ont pris part à la rencontre. Il faut noter la présence de plasticiens de renom à l’image de Ky Siriki du Burkina Faso ou de Olivier Sultan de France, fondateur du musée des Arts derniers.
Le 08/05/2022 Par notre correspondant à Ouagadougou- Jean-Paul W. Ouédraogo