Fermer
#Economie

Prix du gasoil: accord entre le gouvernement nigérien et les transporteurs

Mise à jour le 12/08/2022 à 12h07 Publié le 12/08/2022 à 12h05 Par notre correspondant à Niamey-Aboubacar Sarki

#Autres pays : Suite à l'augmentation du prix du gasoil, entrée en vigueur au Niger le 1er août, le gouvernement et l’ensemble des acteurs concernés ont signé, le 9 août, un protocole d’accord dans l’optique d’apaiser la situation.

Le gouvernement nigerien a décidé le 1er août de l’augmentation du prix du gasoil à la pompe. Une décison justifiée par la crise entre l'Ukraine et la Russie qui a contribué à accentuer la hausse des cours des produits pétroliers qui ont augmenté de 40% fin juillet dernier en comparaison à fin juillet 2021.

En vue de gérer les impacts de cette augmentation, le président de la République, Mohamed Bazoum, a mis en place un comité interministériel chargé de discuter avec les partenaires concernés. A la suite de ces rencontres qui ont eu lieu du 2 au 8 août courant au cabinet du Premier ministre, un protocole d’accord a été signé entre le gouvernement et le collectif des syndicats nationaux des transporteurs de marchandises, l’organisation patronale des gares modernes et les associations des consommateurs.

>>> LIRE AUSSI: Niger: le prix du gasoil s'enflamme

Cet accord est suivi de mesures d’accompagnement. D'abord, le gouvernement s’engage à garantir la disponibilité du gasoil sur toute l'étendue du territoire national. Ensuite, il ne répercutera pas cette hausse du prix du gasoil sur le tarif de l'électricité. Enfin, il promet de prendre toutes les mesures nécessaires pour contrôler les augmentations fantaisistes des prix des services de transport du Niger et des produits de consommation courante.
Le 12/08/2022 Par notre correspondant à Niamey-Aboubacar Sarki