Cameroun. Coronavirus: l'État initie un fonds de solidarité

Paul Biya, président du Cameroun.
Paul Biya, président du Cameroun.. DR
Le 01/04/2020 à 12h11, mis à jour le 01/04/2020 à 12h40

Dans un contexte où plus de 200 cas de contamination ont été confirmés en moins d’un mois, le président de la République, Paul Biya, a donné ses instructions pour le financement de ce fonds, opérationnel sur la stratégie de riposte contre la propagation de la pandémie du Covid-19 dans le pays.

Le président camerounais, Paul Biya, a décidé de la mise sur pied d’un fonds de solidarité pour la lutte contre le coronavirus, a annoncé le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, dans un communiqué publié hier, 31 mars 2020.

Le chef de l’Etat a donné ses instruction pour que ce fonds soit doté d’une donation initiale d’un milliard de francs CFA. Celui-ci servira pour le financement des opérations relevant de la stratégie de riposte contre la propagation de la pandémie du Covid-19 dans le pays, précise ce communiqué du Premier ministre. 

«Le chef de l’Etat a bien voulu autoriser la création d’un fonds de solidarité, dont l’opérationnalisation devrait suivre sous peu. Je voudrais à cet effet remercier les entreprises et organisations citoyennes qui se sont déjà mobilisées ou manifestées pour soutenir les activités et les efforts du gouvernement dans la lutte contre cette pandémie», a indiqué le ministre de la Santé publique, Manaouda Malachie, premier à faire l’annonce de la création de ce fonds, la veille, au 30 mars, à l’occasion de son bilan quotidien sur le Covid-19.

Depuis le début de la crise sanitaire au Cameroun, des entreprises ont été nombreuses à remettre des dons de sommes conséquentes au gouvernement camerounais, une forme de leur contribution à la lutte contre le nouveau coronavirus dans le pays.

La filiale locale du groupe United Bank for Africa (UBA) a ainsi remis un chèque de 150 millions de francs CFA au ministère de la Santé Publique, le 27 mars dernier. La société Prometal Aciérie, leader de la métallurgie dans le pays, a aussi fait don d’un chèque de 100 millions de francs CFA aux autorités sanitaires, toujours dans le cadre d'une démarche solidaire en relation avec la crise du Covid-19.

La mise en place de ce fonds de solidarité intervient dans un contexte où le Cameroun enregistre déjà plus de 233 cas de contamination au coronavirus, selon un dernier bilan communiqué par le ministre de la Santé publique via un tweet dans la matinée de ce 1er avril 2020. Les annonces des bilans établis par les autorités sanitaires camerounaises sont sans cesse en progression, depuis la confirmation du premier cas de contamination au Covid-19, le 6 mars dernier.

Le ministre de la Santé publique redoute une explosion des cas dans les prochains jours, notamment à Douala, la métropole économique, et l’un des quatre foyers de l’épidémie dans le pays, du fait de comportements irresponsables dont font preuve certains citoyens qui ne respectent pas les conditions édictées pour le confinement ou la mise à l'isolation, ou dissimulent des personnes malades du Covid-19, ou potentiellement sujettes à transmettre le virus, dans leur communauté.

«Notre détermination à vaincre cette pandémie est inébranlable mais cela passe nécessairement par nous tous. Notre prise de conscience, notre sens de responsabilité et notre discipline sont autant d’adjuvants pour une lutte collective contre le Covid-19», a affirmé Manaouda Malachie, ministre de la santé publique. 

Par Patricia Ngo Ngouem (Yaounde, correspondance)
Le 01/04/2020 à 12h11, mis à jour le 01/04/2020 à 12h40