Politique

«Le calme revient à Bissau», dixit le général Umaro Cissoco Embalo

Alors que l'après-midi a été très mouvementé dans la capitale bissau-guinéenne, le calme serait de retour d'après le community manager du président Umaru Cissoco Embalo qui vient de l'écrire sur sa page facebook.

Par Ismail Traoré
Le 01/02/2022 à 19h31, mis à jour le 01/02/2022 à 19h37
«Le calme revient à Bissau», dixit le général Umaro Cisoko Embalo
Présidence bissau-guinéenne.

Il y aurait donc eu plus de peur que de mal à Bissau, à en croire le community manager du président Umaru Cissoco Embalo. Dans un post qui tient en une seule ligne et quelques photos, il affirme que le «Le calme revient à Bissau». 

Le calme revient à Bissau !

Posted by Général Umaro El Mokhtar Sissoco Embalo on Tuesday, February 1, 2022

Sur les images, le président Umaru Cissoco Embalo est accompagné des haut-gradés de l'armée bissau-guinéenne.

Il faut rappeler que dans l'après-midi de ce mardi 1er février, le palais du gouvernement, où le président Umaro Sissoco Embalo et le Premier ministre Nuno Gomes Nabiam étaient présumés se trouver pour un conseil des ministres extrordinaire, était encerclé par des hommes lourdement armés, ont-ils constaté. Aucune information n'était disponible dans un premier temps sur la cause exacte des tirs.

Les militaires autour du palais du gouvernement, à la périphérie de la ville non loin de l'aéroport, tenaient les gens à distance. Un correspondant de l'AFP a rapporté qu'un homme en arme l'avait sommé de s'éloigner en le braquant avec son arme.

Les alentours étaient en proie à des mouvements d'habitants fuyant les lieux. Les marchés se sont vidés et les banques ont fermé leurs portes.

De nombreux véhicules militaires chargés de soldats sillonnaient les rues.

Par Ismail Traoré
Le 01/02/2022 à 19h31, mis à jour le 01/02/2022 à 19h37