Fermer
#Politique

Le président centrafricain en visite au Gabon pour réchauffer l'axe Bangui-Libreville

Publié le 11/08/2022 à 11h19 Par notre correspondant à Libreville Ismael Obiang Nze.

#Autres pays : Le président centrafricain Faustin-Archange Touadéra est arrivé à Libreville, mercredi 10 août, pour une visite de travail et d'amitié de 48 heures. La capitale gabonaise a ainsi accueilli en l'espace de 24 heures deux chefs d'Etat africains.

Après son homologue santoméen, le président centrafricain, Faustin-Archange Touadéra, est l'hôte d'Ali Bongo Ondimba. Ce séjour, qui s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations d’amitié et de fraternité entre les deux pays, offre aux deux chefs d’Etat l’occasion d’échanger sur des questions d’intérêt commun, notamment en matière économique et de développement. 

Les questions de paix et de sécurité sous-régionales et continentales, à l’agenda du Conseil de sécurité des Nations unies dont le Gabon est actuellement membre, ont été également au centre des discussions entre Bongo et Touadera.

Le président centrafricain s'est notamment exprimé sur le malheureux incident ayant conduit à l'expulsion du contingent gabonais de la mission onusienne d'observation de la paix en Centrafrique. «Le contingent gabonais a rendu d'éminents services au peuple de Centrafrique. Nous avons apprécié tout le travail que ce contingent a fait pour que la paix revienne aujourd'hui, et vous savez que ce contingent est sous l'égides des Nations unies. C'est d'ailleurs l'un des sujets que nous avons abordés et qui va faire l'objet d'un prochain protocole d'accord de défense entre nos deux pays», a-t-il souligné.

>>> LIRE AUSSI: Gabon: le président de Sao Tomé-et-Principe à Libreville pour booster les relations bilatérales

La Centrafrique, c'est aussi le lancement depuis le mois dernier de sa cryptomonnaie, dénommée «Sango». Malgré les appréhensions exprimées par le Fonds monétaire international, la Banque mondiale et la Banque des Etas de l'Afrique centrale, Bangui poursuit son projet de monnaie virtuelle destiné à attirer les investisseurs et «tokeniser» les ressources naturelles du pays.

«En adoptant cette loi, la RCA ne dit pas qu'elle va sortir de la zone CFA. Non! Bien au contraire, nous pensons qu'il y a eu beaucoup de désinformation à ce sujet. Mais là, les choses évoluent. Il y a le conseil d'administration de la BEAC qui s'est tenu. Il y a les perspectives d'échanges et de discussions sur la question», a dit le numéro un centrafricain, l'air confiant.

Notons que le chef de l'Etat gabonais, qui est engagé dans une intense activité diplomatique avec certains de ses pairs africains, pourrait recevoir son homologue sénégalais la semaine prochaine. Macky Sall est l'un des invités d'honneur d'Ali Bongo Ondimba à l'occasion du 62ème anniversaire de l'indépendance du Gabon prévue ce 17 août.
Le 11/08/2022 Par notre correspondant à Libreville Ismael Obiang Nze.