Fermer

Rwanda: arrestation d'un missionnaire évangélique américain controversé

Mise à jour le 07/10/2019 à 17h25 Publié le 07/10/2019 à 17h17 Par Le360 Afrique - Afp

#Société
Gregg Schoof
© Copyright : DR

#Autres pays : Un missionnaire évangélique américain a été arrêté lundi à Kigali au début d’une conférence de presse au cours de laquelle il entendait critiquer le gouvernement rwandais qui a interdit son église et sa radio.

Ce missionnaire, Gregg Schoof, était présent depuis 2003 au Rwanda où il animait un église évangélique et une radio, Amazing Grace FM, qui ont été interdites l’an dernier après un sermon de Schoof qui y qualifiait les femmes de “démons” et de “prostituées”.

Il a été arrêté avec l’un de ses fils au début d’une conférence de presse au cours de laquelle il entendait dénoncer “les partiques païennes” du gouvernement rwandais.

“Il a été arrêté pour avoir organisé une réunion illégale avec des journalistes dans un espace public” et “sans autorisation”, a déclaré à l’AFP John Bosco Kabera, porte-parole de la police.


LIRE AUSSI: Rwanda: Paul Kagame ferme 6.000 églises et une centaine de mosquées


Après la fermeture de la radio, Schoof avait poursuivi en justice le gouvernement qui avait également décidé de la fermeture de son église, parmi 700 autres sectes ou églises évangéliques.

Dans une déclaration remise aux journalistes avant son arrestation, le missionnaire américain se demandait notamment si, avec la fermeture de son église, les autorités rwandaises essayaient “de gifler Dieu, ce que font les démons aussi”.

“Est-ce que ce gouvernement essaie d’envoyer les gens en enfer?”, s’interrogeait-il également en critiquant l’enseignement de la théorie de l‘évolution dans les écoles au Rwanda, la distribution de préservatifs et l’assouplissment des restrictions concernant l’avortement.
Le 07/10/2019 Par Le360 Afrique - Afp