Fermer
#Sports

Coupe de la CAF préliminaires: le club de la Gendarmerie nigérienne s’impose face à l’ASSEC Mimosa

Mise à jour le 28/02/2022 à 12h05 Publié le 28/02/2022 à 11h13 Par notre correspondant à Niamey-Aboubacar Sarki

#Autres pays : Ce dimanche 27 février, le club de Gendarme nigérien s'est imposé face à l'ASSEC Mimosa d'Abidjan, qui n'est visiblement plus ce qu'elle était.


Après une défaite et un match nul, les poulains de Zakariou Yaou ont brillé, dimanche après-midi au stade Général Seyni Kountche en s’imposant sur le score de 2 buts à 0 face à l’ASSEC Mimosa d'Abidjan pour le compte de la troisième journée des matchs de poule dans le groupe D.

Malgré les multiples occasions de buts de l’Assec, c’est l’USGN qui va se montrer très réaliste durant toute la rencontre en scorant par deux fois. Les buts ont été inscrits par Adebayor Victorien à la 23ème minute et Wilfried à la 63ème minute.

>>> LIRE AUSSI : Vidéo. l'US Ben Guerdane de Tunisie élimine l'AS Police du Niger et aura l'AS Berkane en Coupe de la CAF

Cette victoire de l’Union sportive de la gendarmerie nationale du Niger lui a permis de se classer avec 4 points après son match nul contre SIMBA SC de la Tanzanie.

«Nous sommes très heureux de cette première victoire, les joueurs ont beaucoup donné et ils ont été récompensés. Cette victoire nous réconforte pour le travail que nous avons abattu depuis», a confié Zakariou Yaou, l'entraîneur de l’USGN.

Cette victoire à domicile a mis en confiance l’USGN pour son match retour contre l’Assec le 13 mars prochain à Cotonou au Bénin. 

>>>: LIRE AUSSI : Coupe de la CAF: le Raja Club Athletic indexe un arbitre camerounais

L’Assec essuie donc une défaite après sa victoire lors de la deuxième journée face à la Renaissance sportive de berkane du Maroc 3-1. Ne pouvant pas jouer sur ses bases, l’Assec entend prendre sa revanche au match retour.

«On n’a pas fait un si mauvais match en première mi-temps, on a eu suffisamment d'occasions sur l’ensemble du match mais on a manqué de vigilance sur des situations importantes qui nous ont coûté les buts. On savait qu’on aurait droit à un match difficile avec les conditions de jeu», a expliqué Julien Henri, l'entraîneur de l’ASSEC.

Le 28/02/2022 Par notre correspondant à Niamey-Aboubacar Sarki