Fermer

Vidéo. Côte d'Ivoire: le Femua de retour après une année d'absence pour cause de Covid-19

Mise à jour le 10/09/2021 à 12h47 Publié le 10/09/2021 à 12h46 Par notre correspondant à Abidjan- Ange Goué

#Culture
Vidéo. Côte d'Ivoire: le Femua de retour après une année d'absence pour cause de Covid-19
© Copyright : Le360/ Ange Goué

#Côte d’ivoire : C’est autour du thème "Alliance Afrique-Europe: paix et développement", en présence de diplomates, de ministres et d'acteurs du monde culturel que la 13e édition du Festival des musiques urbaines d'Anoumabo (Femua) s'est ouverte, avec le Sénégal comme invité d'honneur.


Prévue pour 2020, c’est finalement en 2021 que la troisième édition du Femua a lieu. Le report est dû à la pandémie du Covid-19.

«L'épidémie du Covid-19 nous a amenés à reporter ce Femua qui devait avoir lieu en 2020 et, à l'image du Femua, c'est toute la culture qui avait été impactée», a déclaré Salif Traoré, alias "A'Salfo", fondateur du Femua, commissaire général de l'évènement et chanteur principal du Groupe Magic System.

Ce Femua, qui se tient dans un contexte de crise sanitaire de Covid-19, "ne sera pas seulement un festival de musique, il sera aussi un Femua de sensibilisation, et qui va appeler cette jeunesse, qui est encore réticente, à se faire vacciner", a indiqué A'Salfo.

>>> LIRE AUSSI : Côte d'Ivoire: la prestation du rappeur Kaaris dégénère en grosse bagarre au Femua

Des dispositions ont été prises au sein de l'Institut national de la jeunesse et des sports d'Abidjan (INJS), espace devant accueillir les festivités, pendant le Femua pour que les centres de vaccination soient installés afin de permettre à tous ceux qui voudraient être vaccinés, de l'être en toute quiétude.

Le commissaire général a surtout rappelé les différents volets de cet évènement qui dure plusieurs jours. Le Femua kids avec les tout-petits, le volet sportif, les panels de haut niveau, le Carrefour jeunesse dédié aux jeunes, les concerts. Sans oublier la partie sociale avec, cette année, la construction de deux nouvelles écoles primaires "Magic System".

La ministre ivoirienne de la Culture et de l’Industrie des arts et du spectacle, Harlette Badou N’Guessan Kouamé a félicité le commissariat général qui, à travers son initiative, apporte ainsi sa pierre à la construction de la Côte d’Ivoire, notamment en offrant des opportunités aux jeunes ivoiriens.

>>> LIRE AUSSi : Côte d’Ivoire: Femua 2017, Papa Wemba à l’honneur

Pour elle, la construction d’une industrie des arts et du spectacle passe par le dynamisme de festivals de musiques et de danses traditionnelles. C’est pourquoi l’État de Côte d’Ivoire appuie les manifestations structurées comme le Femua.

Le Sénégal, le pays invité d’honneur de l’édition 2021 du Femua, est présent avec une forte délégation de 60 personnes dont de nombreux artistes pour participer à cet évènement. Abdoulaye Diop, son ministre de la Culture et de la Communication, s’est notamment réjoui de l’opportunité qu’offre cette plateforme de représenter un échantillon de la diversité du patrimoine culturel de son pays.

Une vingtaine d'artistes sont attendus, entre autres, Kofi Olomidé (RD Congo), Pape Diouf (Sénégal), David Carreira (Portugal), Mala Rodriguez (Espagne), Vegedream (France), Floby (Burkina Faso et Côte d'Ivoire), Zahara (Afrique du Sud).

 

Le 10/09/2021 Par notre correspondant à Abidjan- Ange Goué

à lire aussi