E-commerce, entrepreneuriat, jeunesse…L’offensive des Etats-Unis en Côte d’Ivoire et au Togo

Isabel Casillas Guzman, administratrice de Small Business Administration des États-Unis.
Isabel Casillas Guzman, administratrice de Small Business Administration des États-Unis lors de son séjour au Togo.
Le 07/11/2023 à 16h48

L’Administratrice de Small Business Administration des États-Unis, Isabel Casillas Guzman, est en visite en Côte d’Ivoire du 7 au 8 novembre. Un déplacement qui s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations bilatérales entre les deux pays, notamment dans le domaine du e-commerce, de l’entrepreneuriat des femmes, de la paix et du développement de manière plus globale. Avant la Côte d’Ivoire, la responsable américaine était au Togo où elle est allée à la rencontre des petits artisans.

Les États-Unis et la Côte d’Ivoire entretiennent déjà de solides relations bilatérales. Mais les deux pays veulent voir encore plus grand. C’est tout le sens de la visite l’Administratrice de Small Business Administration des États-Unis, Isabel Casillas Guzman en Côte d’Ivoire. Un déplacement qui vise surtout à renforcer l’engagement du président Biden envers l’Afrique.

Avant la Cote d’Ivoire, la responsable américaine était au Togo où elle est allée à la rencontre des petits artisans: «J’ai visité un village d’artisans au Togo et rencontré d’incroyables propriétaires de petites entreprises locales pour entendre leurs histoires. Que ce soit aux États-Unis ou au Togo, les artisans sont essentiels à nos communautés et contribuent à préserver la culture à travers de beaux produits» a écrit Isabel Casillas Guzman sur les réseaux sociaux.

Rappelons brièvement que l’agence gouvernementale américaine s’appuie sur un vaste réseau de bureaux locaux et de partenariats pour assister et protéger les intérêts des petites entreprises. Fermons la parenthèse.

Arrivée ce mardi 7 novembre à Abidjan avec un agenda très chargé, la patronne de la SBA se donne pour mission d’intensifier la collaboration entre les États-Unis et la Côte d’Ivoire.

Elle s’emploie également à promouvoir la paix et favoriser une prospérité partagée, en particulier pour la jeunesse du pays, annonce un communiqué de presse du gouvernement ivoirien soulignant que Guzman tiendra des discussions avec des ministres du gouvernement ivoirien, des femmes et jeunes entrepreneurs.

Le membre du cabinet présidentiel américain rencontrera également des représentants de banques multilatérales de développement et visitera une initiative soutenue par le gouvernement américain en faveur d’entreprises dirigées par des femmes, ajoute la même source qui estime que cette visite renforcera la coopération avec le secteur privé et fera avancer le partenariat entre les deux pays.

«Les États-Unis s’engagent à soutenir tous les aspects de la croissance inclusive de la Côte d’Ivoire pour atteindre les objectifs du Plan National de Développement et maintenir l’engagement commercial entre les entreprises ivoiriennes et américaines», se félicite le document.

Pour faciliter les investissements des entreprises américaines dans le pays d’Afrique de l’Ouest, le gouvernement ivoirien et la Banque import-export des Etats-Unis (Eximbank) ont signé un mémorandum en novembre 2022, portant la création de possibilité de financement de 500 millions de dollars d’investissement soit 300 milliards de Fcfa.

A l’échelle du continent, selon la Maison blanche, depuis 2021, les Etats-Unis ont conclu un total de 900 accords dans 47 pays africains pour une valeur totale de 22 milliards de dollars de commerce et d’investissement bilatéraux.

Par Khadim Mbaye
Le 07/11/2023 à 16h48