Fermer

L'humoriste gabonais Manitou distingué par le prix RFI Talents 2021

Publié le 28/12/2021 à 10h53 Par notre correspondant à Libreville Ismael Obiang Nze.

#Culture
Amissou Mousavou, le grand Manitou du rire
© Copyright : Le360/ Ismaël Obiang Nze

#Gabon : Amissou Moussavou-Moussavou, de son identité à l'état civil, Manitou pour ses intimes, boucle l'année 2021 en apothéose. Le jeune humoriste gabonais est en effet, depuis le 9 décembre dernier, meilleure découverte de l’année sur le «continent francophone».


Il a reçu son prix le 11 décembre 2021 à Niamey au Niger à l’occasion de la première édition des Awards du rire africain (ARA). Une récompense decernée par Radio France Internationale (Rfi).

Manitou se voit donc auréolé par de nombreuses années d'efforts, d’abnégation et parfois de privations pour l’aboutissement de son œuvre sur ces vingt dernières années. Pourtant, le trentenaire n'était pas au départ prédestiné à l'humour. Il se voyait footballeur international, encouragé par son père.

>>> LIRE AUSSI : Vidéos. L'humoriste nigérien Mamane est nommé ambassadeur climat pour le Sahel

«Mon père voulait que je devienne un footballeur, parce que j'étais aussi un grand footballeur. Puis, je ne sais pas comment l'humour est arrivé. Je me souviens juste avoir fait deux, trois, quatre scènes. Puis, l'envie de poursuivre l'aventure s'est amplifiée et je me suis dis pourquoi ne pas en faire mon métier tellement j'en étais passionné. Je me suis mis à fond dedans en me disant si je ne fais pas ça, je vis de quoi», dit-il tout déterminé comme à ses débuts de carrière.

Dans un Gabon où l'unique voie de réussite et d'ascension sociale est la fonction publique, vivre de l'humour après un décrochage scolaire prématuré, relevait de la pure "folie", presque un déshonneur pour la famille d'Amissou Moussavou-Moussavou, tant cette voie paraissait sans issue. Mais, de fil en aiguille, le désormais Manitou s'est construit au point de changer la perception d'une activité sous estimée dans son environnement social. L'avenir lui semble donner raison parce qu'à force de travail, le simple comique du lycée a eu la chance très tôt de se professionnaliser au contact de ses aînés, Mamane, Digbeu Cravate, Omar Defunzu et bien d'autres encore.

>>> LIRE AUSSI : Vidéo. A la rencontre de Big Baba, l'homme qui fait rire toute la Mauritanie

«Ce sont vraiment les gars qui ont montré qu'on peut vivre de l'humour. Que grâce à l'humour on peut devenir millionnaire, milliardaire, et que l'humour est different de la bouffonnerie. A l'époque, quand je débutais l'humour, mon père menaçais de me maudire si j'insiste sur cette voie. Aujourd'hui, je peux vous garantir qu'il n'est peu fier de moi. Il est content de ce que je suis devenu», affirme Manitou avec beaucoup de fierté.

Manitou a participé aux grands évènements internationaux d’humour à l’exemple du Tutseo au Congo, du Stand-up party au Cameroun, du Marrakech du rire au Maroc, du One man show du Burkina Faso, du Parlement du rire en Côte d’Ivoire, du Jamel comedy club en France.

Ces dernières années, il a quasiment été le seul humoriste gabonais, en dehors d’Omar Defunzu, à représenter le Gabon sur la scène comique internationale Artiste de talent, faisant de son art «une thérapie pour détendre les esprits et apaiser les cœurs», il s’est particulièrement fait remarquer avec ses sketchs Pas étonnant qu'il ait donc retenu l'attention du Jury de RFI Talents du rire.

>>> LIRE AUSSI : Sénégal. Ramadan: des sitcoms qui ne font plus rire les téléspectateurs

«C'était au départ 150.000 candidatures et nous sommes restés une centaine en lice, puis une dizaine et, comme il fallait bien un gagnant, c'est donc moi qui ai eu l'honneur d'être choisi par le Jury. Et c'est toute l'Afrique francophone qui est derrière ce prix», selon Manitou.

Le prix Rfi talents du rire lui offre un stage de perfectionnement de trois mois en France dans l'écriture des scènes. Manitou qui fête par ailleurs ses 20 ans, a déjà un agenda surbooké en 2022. Avant d'enchaîner des tournées en Afrique et en Europe, il prépare un grand concert qui réunira à Libreville les talents Rfi du rire. Le nouvel ambassadeur de l'Humour gabonais fait au passage un clin d'œil à la Rédaction du journal Le360 dans l'un des sketchs dont lui seul a le secret.

 

Le 28/12/2021 Par notre correspondant à Libreville Ismael Obiang Nze.