Fermer
#Sports

Les supporters des Panthères gabonaises face au scandale des abus sexuels dans le football

Mise à jour le 19/01/2022 à 10h42 Publié le 19/01/2022 à 10h32 Par notre correspondant à Libreville Ismael Obiang Nze.

#Gabon : Alors que leur sélection poursuit son aventure en coupe d'Afrique des nations de football, CAN 2021 au Cameroun, les supporters des Panthères du Gabon livrent une autre bataille loin des terrains du ballon rond. Il s'agit d'affronter les regards du reste de la planète football.


Pour plus d'un observateur local, il était temps d'en parler. Il n'était pas nécessaire d'attendre que le célèbre journal anglais The Guardian fasse éclater le scandale d'agressions sexuelles sur des enfants dans les milieux du sport gabonais et particulièrement du football depuis de nombreuses années. 

«Je crois que cette affaire de pédophilie était l'une des raisons pour lesquelles nous n'avions pas une équipe forte. Parce que les problèmes comme ça empêchent les gens d'être objectifs. Dieu a permis que ce qui est caché soit révélé au grand public. Je crois que nous allons désormais avoir une grande équipe», déclare Fabrice Minto'o un fan de football.

>>> LIRE AUSSI : Gabon: enquête pour agressions sexuelles présumées sur des centaines d'enfants par un entraîneur de foot

Dans ce bar du quartier Nkembo à Libreville, pris d'assaut par les «Panthernautes» appellation donnée aux supporters du onze national du Gabon, le sujet alimente les conversations autour de la bière locale. Pour Arafat Asma, Gabonais d'origine nigériane, les révélations du journal The Guardian font froid dans le dos.

«On souhaiterait envoyer nos enfants dans les écoles de football. Mais entendre qu'on les conditionne c'est juste terrible. Car dans le même temps on voit bien d'autres nationalités: les Maliens, les Sénégalais briller dans des championnats européens sans ces pratiques», dit-il, visiblement choqué.

La Fédération internationale de football association (FIFA) a déjà ouvert une enquête à la suite de ce scandale d'abus sexuels qui secoue le Gabon. Mais certains milieux invitent à la retenue en attendant l'issue de l'enquête de la l'instance mondiale de football.
«Ce n'est pas propre uniquement au Gabon. On sait que dans le sport ces pratiques existent partout. Et personne ne peut cautionner ce phénomène. Nous espérons simplement que l'enquête va aboutir», affirme Joseph Curtis Mabimba, journaliste d'un mensuel privé .

>>> LIRE AUSSI : Cameroun. Karaté: une enquête administrative ouverte suite à des scandales sexuels

Pas moins de trois responsables de fédérations et de ligues nationales de football et de taekwondo sont, depuis quelques semaines, placés sous mandat de dépôt par le procureur de la République. Ils ont été arrêtés pour nécessité d'enquête. L'instruction se poursuit sur le plan national avec un appel à témoins des victimes. C'est dans ce climat nauséabond que le Gabon se bat à Yaoundé pour se frayer un passage au second tour de la coupe d'Afrique des nations de football CAN 2021. En rappel, après avoir battu les Comores (1-0) en match d'ouverture, et obtenu un nul (1-1) face au Ghana, les panthères rencontrent le Maroc ce mardi dans la poule C.
Le 19/01/2022 Par notre correspondant à Libreville Ismael Obiang Nze.