Guinée. Détournement chez UBA: les détails du procès est en cours

UBA-Guinée
UBA-Guinée
Le 27/09/2017 à 18h14, mis à jour le 27/09/2017 à 18h23

La filiale guinéenne de la banque nigériane UBA accuse sept de ses employés de fraude portant sur plus de 60 milliards de francs guinéens (plus de 600 mille euros). En prison depuis 2016, leur jugement a commencé le 25 septembre devant un tribunal correctionnel de Conakry.

Le scandale a éclaté en décembre 2016. Sept employés d'UBA-Guinée (United Banque for Africa), dont un chef d'agence, ont été mis sous mandat de dépôt. Ils sont poursuivis pour faux en écriture de banque, abus de confiance, complicité et recel. Pour plusieurs gros montants reçus, ces agents auraient établi les écritures comptables, mais sans verser l'argent dans les comptes.

Après 10 mois passés en prison, leur procès s'est ouvert le 20 septembre dernier. Mais les débats de fond n'ont démarré que le 25 septembre, avant un nouveau renvoi de l'affaire à l'audience de ce jeudi 28 septembre.

Par Mamourou Sonomou (Conakry, correspondance)
Le 27/09/2017 à 18h14, mis à jour le 27/09/2017 à 18h23