Fermer
#Culture

Mali: 7ème édition du festival Ogobagna, la culture Dogon comme symbole de la résilience

Mise à jour le 25/01/2022 à 13h51 Publié le 25/01/2022 à 13h48 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Mali : Le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga a présidé, le lundi 24 janvier 2022, le lancement des activités de la 7ème édition du festival culturel dogon "Guina Dogon" à la place du cinquantenaire, sur les berges du Djoliba, sous le thème: "La place de la femme dans nos sociétés traditionnelles".

Le Premier ministre s’est réjoui de la tenue régulière de cette manifestation qui force l’admiration et contribue au dialogue des cultures. Dans son discours de lancement, le chef du gouvernement a estimé que le thème retenu magnifie la femme qui est un maillon essentiel de la société, tant traditionnelle que moderne.

Cette 7ème édition du festival Guina dogon se tient à un moment où le Mali est sous les sanctions de la Cédéao et de l'Uemoa. Le Premier ministre saisit l'occasion pour appeler les Maliens à l’union sacrée autour du Mali.

>>> LIRE AUSSI: Vidéo. Mali: festival Ogobagna, un rendez-vous pour célébrer la culture Dogon

Pour Choguel Kokalla Maïga, le festival Guina dogon est une tribune appropriée pour faire taire les différends entre les uns et les autres. C’est également un espace de valorisation de la culture dogon. Le festival Guina dogon, c’est aussi des conférences-débats sur plusieurs sujets liés à la paix, à la cohésion sociale, au vivre ensemble, au développement socioéconomique du Mali. C’est aussi des expositions d’arts et de produits agro-alimentaires.
Le 25/01/2022 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté