Fermer

Vidéo. Mali: la production locale d'acier se développe grâce à la collecte de ferraille

Mise à jour le 20/11/2021 à 17h33 Publié le 20/11/2021 à 17h32 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Economie
Malgré l’abondance de la matière première, le fer est toujours importé au Mali
© Copyright : le360 Afrique/Diemba

#Mali : Les Maliens sont longtemps restés dépendant du fer importé pour leurs besoins en matériaux de construction. Aujourd’hui, ce cap est en train d’être dépassé par certains industriels en partenariat avec les Indiens spécialisés dans la production du fer.

Alors que pendant longtemps, le Mali a exporté la matière première vers les pays comme le Ghana, le Burkina Faso, le Bénin ou encore le Sénégal, aujourd'hui la mise en place d'une industrie sidérurgique permet d'utiliser la ferraille récupérée pour produire localement de l'acier. 

Les opérateurs économiques qui évoluent dans la métallurgie sont en partenariat avec les Indiens. Ainsi, ils produisent le rond à béton localement, à partir de l'acier de récupération provenant notamment de la casse de voitures.

>>> LIRE AUSSI : Algérie. 30.000 tonnes d'acier algérien de piètre qualité refusées par un client italien

Au niveau de ces unités industrielles, tous les types de rond à béton sont produits, du fer de diamètre 6 à 12, à des prix moins élevés. Cependant, certains reprochent au fer local d'être de moins bonne qualité que celui importé. 


Les ferrailleurs demandent par ailleurs à l’Etat de s’intéresser à ce secteur de l’économie malienne qui doit être soutenu pour contribuer au développement d'une industrie métallurgique locale. 
Le 20/11/2021 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté