Fermer

Vidéo. Le Sénégal paralysé par la grève des transporteurs routiers

Mise à jour le 02/12/2021 à 12h13 Publié le 02/12/2021 à 12h10 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Economie
La grève des transporteurs routiers paralyse le Sénégal
© Copyright : Le360/ Moustapha Cissé

#Mali : Au Sénégal, les transporteurs, qui réclament la fin des tracasseries policières, ont fait ce mercredi une véritable démonstration de force en paralysant la quasi-totalité du pays par une grève largement suivie. Le mouvement d’humeur a causé beaucoup de désagrément aux usagers de la route.

Durant deux longues journées, les transporteurs ont décidé de ne pas prendre la route. Du coup, beaucoup de Sénégalais ont été obligés de marcher sur de très longues distances pour se rendre au travail, à l'école ou au lycée. 

Cette grève de deux jours est pour dire non aux tracasseries policières et à la concurrence déloyale des deux roues et des chauffeurs de taxis clandestins. Il faut le dire, au Sénégal, règne une anarchie totale dans le secteur. 

>>> LIRE AUSSI :Sénégal: la charge à l’essieu, source de tension entre les transporteurs et les autorités

Les transporteurs qui se félicitent de la réussite de cette journée, disent toutefois avoir une pensée pour les nombreux usager impactés par leur mouvement d’humeur, mais invitent l’Etat du Sénégal à plus de considération

A cause de la grève, Dakar n'a pas été cette ville où la circulation était dominée par les embouteillages. Les rares véhicules qui roulaient étaient ceux des particuliers, ou ceux du service de transport public qui, par peur de représailles, n’a pas mis en circulation tous ces véhicules.

 

Le 02/12/2021 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé