Fermer

Vidéo. Mali: le pousse-pousse, un moyen de transport en voie de disparition

Mise à jour le 17/08/2020 à 22h52 Publié le 16/08/2020 à 11h33 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Société
Vidéo. Mali: Pousse-pousse, un moyen de transport en voie de disparition
© Copyright : Le360 / Diemba Moussa Konaté

#Mali : Au Mali, si les pousse-pousse, les charrettes et les chevaux constituaient dans un passé récent les seuls moyens de transport de marchandises et de colis des particuliers à l'intérieur des villes, et même de Bamako vers les villages environnants, les temps semblent avoir bien changé.


Avec l’avènement des tricycles, ces moyens de transport d’un autre âge sont de plus en plus délaissés par les commerçants et les particuliers. Les raisons évoquées par certains usagers sont, entre autres, la lenteur des pousse-pousse et la sécurité des colis.

Pour les usagers, les tricycles sont plus sûrs que les pousse-pousse, plus rapides, tout en offrant l'opportunité de transporter des charges plus lourdes. En effet, certains modèles de tricycles peuvent transporter jusqu'à 2 tonnes de marchandises, ce qui est bien plus pratique quand les pousse-pousse peinent à dépasser la centaine de kilogrammes.


>>>LIRE AUSSI: Vidéo. Mali: fruits et légumes marocains maintiennent les prix à un niveau acceptable à Bamako

Néanmoins, les conducteurs des tricycles sont confrontés à des tracasseries policières à longueur de journée. Quant aux gestionnaires de pousse-pousse, ils se plaignent surtout de l’état des chaussées, notamment les nids de poules des rues de Bamako qui mettent à rude épreuve leur santé physique.

Certains conducteurs de pousse-pousse ne pensent qu'à la reconversion, puisque la demande qui leur est adressée diminue au fil du temps.

 

Le 16/08/2020 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté