Société

Vidéo. Mauritanie: bousculades devant les centres de vaccination à cause du variant «Delta»

VidéoPoussés par une grande peur provoquée par la troisième vague du Covid-19, imputable au variant «Delta» qui multiplie les infections et provoque des chiffres records de décès, les Mauritaniens prennent d’assaut les centres de vaccination.

Par Amadou Seck (Nouakchott, correspondance)
Le 14/08/2021 à 07h32, mis à jour le 14/08/2021 à 07h34
Vidéo. Mauritanie: bousculades devant les centres de vaccination à cause du variant «Delta»
Le360 Afrique/Seck

Ils viennent quotidiennement, par centaines, prendre les doses de vaccins anti-Covid-19 ici à la Polyclinique de Nouakchott, montrant que la crainte et les fantasmes sur les dangers du vaccin n’est plus qu’un mauvais souvenir.

Une mobilisation générale au moment où le gouvernement prépare une campagne nationale de vaccination d’une semaine suite à la réception d’un lot de 300.000 doses du vaccin Johnson and Johnson.

Chargée de la vaccination à la Polyclinique de Nouakchott, l’infirmière Maimouna Hamedou témoigne: «Nous assurons les opérations de vaccinations à un bon rythme. Nous recevons quotidiennement 140 à 150 personnes. Les citoyens n’ont plus peur du vaccin comme avant. Désormais, ils se bousculent devant les centres de vaccination pour éviter de contracter la maladie».

Samba Wone, gendarme à la retraite, qui vient de se faire administrer sa deuxième dose de vaccin, appelle à la mobilisation immédiate de tous les citoyens pour prendre l’acte salutaire et au respect strict des gestes barrières, seule stratégie pour vaincre le Covid-19.

Dr Bouna Moctar, directeur de la Polyclinique de Nouakchott et responsable de la vaccination anti-Covid-19 à Tevragh-Zeina, donne des indications sur la nature des vaccins disponibles et annonce une campagne imminente.

Le toubib apprécie au passage le changement d’attitude des populations par rapport à la question du vaccin, grâce à une action de sensibilisation qui commence à porter ses fruits.

Ce responsable décline, enfin, un objectif global visant la vaccination de 60% de la population pour enrayer la courbe de la troisième vague du Covid-19 portée par le variant «Delta» qui infecte de plus en plus les jeunes.

La Mauritanie compte 29.307 cas positifs et 627 décès dus au Covid-19 depuis mars 2020. Le total des individus vaccinés entre la première et la deuxième dose reste inférieur à 260.000

Le gouvernement a lancé, le jeudi 12 août, une nouvelle campagne visant la vaccination de 300.000 personnes en une semaine.

Par Amadou Seck (Nouakchott, correspondance)
Le 14/08/2021 à 07h32, mis à jour le 14/08/2021 à 07h34