Sports

Qatar 2022: en Guinée, on refait le match autour d’un bon verre de thé

VidéoEn Guinée, le Coupe du monde de football ne se vit pas uniquement devant son petit écran, mais aussi autour du thé. Une occasion d’analyser et surtout de débattre des matchs, des actions ou des occasions phares.

Par Mamadou Mouctar Souaré (Conakry, correspondance)
Le 01/12/2022 à 12h25
Guinée-Qatar 2022-Supporter
Le360

Autour d’une petite marmite de thé, les langues se délient et ça parle football. Un moment essentiel pour décortiquer les matchs du Mondial 2022. Pour Arabiou Baldé, étudiant, «c’est un engouement très spécial, parce que, après avoir suivi le match, la majeure partie des jeunes Guinéens se retrouvent autour du thé. Ça nous permet de débattre, ça nous permet de discuter entre nous.»

En effet, s’il est déjà connu que c’est autour du thé qu’il est facile de mobiliser les gens, il faut noter que ces rencontres donnent surtout plus d’engouement au Mondial. Et aujourd’hui, c’est l’occasion pour de nombreux jeunes Guinéens de faire valoir leurs connaissances en football. «En suivant un match, tu sais que tu vas te retrouver autour du thé avec tes amis, donc tu vas essayer de suivre le match avec beaucoup d’attention pour pouvoir te défendre après le match», fait remarquer Baldé.

Les débats autour du thé, c’est aussi des moments d’échanges souvent houleux. Des échanges entre jeunes et personnes plus âgées qui débordent car, comme le souligne Baldé, «les personnes les plus âgées s’énervent parce qu’il y a des personnes moins âgées qui ont tendance à employer des mots un peu déplacés».

Mais assez rapidement, grâce à certains médiateurs, tout finit par rentrer dans l’ordre: «Ce qui fait la spécificité de ce regroupement, c’est qu’il y a toujours quelqu’un qui, le plus souvent, n’est pas le plus âgé et encore moins qui n’a pas un caractère imposant, mais il a toujours les bonnes approches pour calmer les gens et restaurer la sérénité.»

Pour Ibrahima Kolon Baldé, même lorsque les débats sont tendus, il n’y a rien de répréhensible: «L’essentiel est de comprendre la personne dans sa diversité et d’accepter l’argument des uns et des autres. Ce sont les idées et les arguments qui comptent le plus. C’est vrai que parfois on élève le ton, parfois même on a envie de se donner des coups, mais finalement, c’est ça également le thé, c’est ça le football, c’est fou, c’est l’euphorie et les émotions.»

Par Mamadou Mouctar Souaré (Conakry, correspondance)
Le 01/12/2022 à 12h25

Bienvenue dans l’espace commentaire

Nous souhaitons un espace de débat, d’échange et de dialogue. Afin d'améliorer la qualité des échanges sous nos articles, ainsi que votre expérience de contribution, nous vous invitons à consulter nos règles d’utilisation.

Lire notre charte

VOS RÉACTIONS

0/800