Fermer

Algérie: face à la pression de la rue, le régime recule par rapport aux mesures anti-Covid

Mise à jour le 03/02/2021 à 09h47 Publié le 03/02/2021 à 09h44 Par Le360 Afrique avec agences

#Politique
Covid-19 Algérie

Les autorités s'inquiètent de la nouvelle flambée des contagions.

© Copyright : DR

#Algérie : Alors que la colère est vive chez les Algéries confinés sans soutien, le régime recul. Les salles de sport et les lieux de détente vont rouvrir en Algérie dans le cadre d'un nouvel allègement des mesures de restriction anti-Covid face à la tendance à la baisse des cas de contaminations.


Devant la multiplication des manifestations contre le confinement, il fallait s'attendre à ce que le régime cède. C'est fait, le gouvernement vient d'annoncer un nouvel allègement des mesures anti-Covid. Sont notamment concernés les salles omnisports, les espaces récréatifs et de loisirs et les plages, selon la télévision publique.

Les marchés du bétail sont également autorisés à reprendre leurs activités. Cafés et restaurants pourront rester ouverts jusqu'à 21H00 mais en ne proposant que des plats ou des boissons à emporter.
 


>>>LIRE AUSSI: Algérie: la tension sociale à son paroxysme avec des brasiers allumés partout



Mais surtout, comme l'exigeait les population de Jijel, de Laghouat et de plus autres localités, le couvre-feu est assoupli dans les 19 wilayas (préfectures)-- sur les 48 du pays -- où il est encore en vigueur, dont Alger et Blida.

Ces décisions sont applicables à partir de ce mercredi.

Néanmoins, tous les rassemblements - notamment pour des mariages et des circoncisions mais aussi les manifestations politiques -, demeurent interdits.

L'Algérie a lancé samedi sa campagne de vaccination à Blida (centre), épicentre de la pandémie dans le pays en mars 2020, avec officiellement un premier lot de 50.000 doses de vaccin russe Spoutnik V, mais certaines sources mettent en doute ce chiffre et parle de 20.000 doses à peine. Elle aurait aussi reçu lundi 50.000 doses du vaccin britannique AstraZeneca, toujours selon la communication officielle du gouvernement.
 


>>>LIRE AUSSI: Covid-19: l'Algérie démarre sa campagne de vaccination …pour la symbolique d’une photo



Evidemment, toutes ces données, mais également celles faisant étant de 103.000 contaminations pour une peu plus de 3000 décès, sont à prendre avec beaucoup de prudence, à cause de la gestion catastrophique de cette pandémie.

Le 03/02/2021 Par Le360 Afrique avec agences