Fermer

Algérie: Tebboune limoge le gouverneur de la Banque centrale

Mise à jour le 23/05/2022 à 19h01 Publié le 23/05/2022 à 18h55 Par Karim Zeidane

#Politique
Rostom Fadli
© Copyright : DR

#Algérie : Le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a mis fin aux fonctions du gouverneur de la Banque centrale d’Algérie, Rostom Fadhli, lundi 23 mai 2022. Il a nommé à sa place Salah Eddine Taleb.

Le président Abdelmadjid Tebboune a limogé, ce lundi 23 mai, le gouverneur de la Banque d’Algérie, Rostom Fadhli. «En vertu des dispositions des articles 91 alinéa 7 et 92 alinéa 7 de la Constitution, le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a mis fin, lundi, aux fonctions du Gouverneur de la Banque d'Algérie, M. Rostom Fadhli, et nommé M. Salah Eddine Taleb, nouveau Gouverneur de la Banque d'Algérie, en remplacement de M. Fadhli», précise un communiqué de la présidence.

Rostom Fadhli, avait succédé, en juin 2020, à l’actuel Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane. A cette époque, le président Tebboune l’avait chargé de mener une révision profonde de la loi sur la monnaie et le crédit qui avait été élaborée en 1990. Ce projet n’a pas été menée par le désormais ex-gouverneur de la Banque d’Algérie qui a été remplacé par Salah Eddine Taleb. Ce dernier occupait, jusqu’à sa nomination, le poste de secrétaire du Conseil de la monnaie et du crédit (CMC).

>>> LIRE AUSSI: Algérie: voici pourquoi plusieurs banques et institutions financières risquent la faillite

De même, le président avait demandé l’ouverture de banques algériennes en Europe et en Afrique pour permettre aux expatriés de transférer leurs fonds et de dynamiser les échanges commerciaux entre l’Algérie et ces pays. Des dossiers qui accusent encore d’importants retards.

Ce limogeage intervient alors que les Algériens sont dans l’attente d’un important remaniement ministériel, comme l’a annoncé le Président lors de sa dernière rencontre avec les médias nationaux.
Le 23/05/2022 Par Karim Zeidane