L'Algérie veut faire appel aux imams du Golfe et d'Égypte

DR
Le 13/11/2017 à 16h14, mis à jour le 13/11/2017 à 17h00

Le gouvernement d'Ahmed Ouyahia va faire appel à des imams d'Égypte et du Golfe pour former les futurs imams de la grande mosquée d'Alger.

On savait l'Algérie importatrice de presque tous ses biens de consommation, mais on ne se doutait pas que le pays manquait cruellement de compétences en matière religieuse. Pour pallier la pénurie d'imams, le gouvernement va faire appel à des spécialistes originaires d'Arabie Saoudite, du Yémen, d'Égypte voire de Bahrein pour former les imams de la future grande mosquée d'Alger. 

Par Ismail Traoré
Le 13/11/2017 à 16h14, mis à jour le 13/11/2017 à 17h00