Fermer

Cameroun: un nouveau brasseur sur le marché

Mise à jour le 04/12/2020 à 17h37 Publié le 03/12/2020 à 16h00 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem

#Economie
alcool
© Copyright : DR

#Autres pays : Les Brasseries Samuel Foyou, l’entreprise brassicole du milliardaire camerounais du même nom, entend profiter des fêtes de fin d’année pour lancer ses activités. De quoi booster un secteur dominé à 74% par les Brasseries du Cameroun, filiale du groupe français Castel.

Un nouvel acteur se prépare à faire son arrivée sur le marché brassicole camerounais. Il s’agit des Brasseries Samuel Foyou (Brasaf) du milliardaire camerounais du même nom. Selon les médias locaux, cette unité agro-industrielle envisage de lancer ses activités durant les fêtes de fin d’année.

De quoi booster la concurrence pendant cette période propice à la consommation de grandes quantités de boissons lors de repas de famille ou entre amis. Le brasseur - qui aurait dû faire son entrée sur le marché il y a près de 2 ans - entend se distinguer à travers des prix «hautement» compétitifs, mais aussi un packaging différent de ce qui se fait actuellement dans le pays et même en Afrique.

Selon nos informations, les produits (bières et boissons gazeuses) de Brasaf seront conditionnés en bouteille PET et non pas en verre.


LIRE AUSSI: Afrique: Top 10 des plus gros buveurs d’alcool sur le continent


Le PET est un plastique de plus en plus utilisé dans les pays occidentaux, notamment pour le conditionnement de produits liquides provenant aussi bien de l’agroalimentaire que de l’industrie pharmaceutique en raison de ses nombreuses qualités de conservation mais aussi de ses qualités écologiques, apprend-on. De grandes marques, comme le Néerlandais Heineken, commercialise depuis des années des bières conditionnées en bouteille plastique PET.

Brasaf aurait investi dans une unité de recyclage interne pour être en règle avec la loi imposant aux entreprises produisant des emballages en plastique de prendre toutes les dispositions pour les collecter et recycler, indique le site Investiraucameroun.com. Cette entreprise brassicole sera la 4e à opérer dans ce secteur au Cameroun.


LIRE AUSSI: Cameroun. Alcool: une facture de la Présidence pour les fêtes de fin d'année fait tourner les têtes


Un secteur largement dominé par les Brasseries du Cameroun, filiale du groupe français Castel, avec 74% des parts du marché. Guinness, propriété du Groupe Diageo avec 15% des parts du marché et l’Union des brasseries du Cameroun (UCB) qui représente l’industrie locale avec 10% occupent également ce secteur. 
Le 03/12/2020 Par De notre correspondante au Cameroun Patricia Ngo Ngouem