Fermer

Egypte: les arrivées et les recettes touristiques en forte baisse en 2020 à cause du Covid-19

Mise à jour le 25/01/2021 à 16h02 Publié le 24/01/2021 à 15h25 Par Karim Zeidane

#Economie
tourisme covid-19

Face à un réceptif désespérément vide, les opérateurs touristiques font preuve d'imagination.

© Copyright : DR

#Autres pays : La pandémie du Covid-19 a impacté négativement le secteur stratégique du tourisme égyptien. Les recettes touristiques ont chuté de 69% en 2020, comparativement à l’année précédente.

Comme attendu, le secteur du tourisme égyptien a été durement affecté par la pandémie du coronavirus. La fermeture des frontières aériennes, les confinements et l’arrêt du transport aérien ont donné un coup d’arrêt au tourisme qui constitue l’un des piliers de l’économie égyptienne qui tentait de revenir en 2020 au premier rang au niveau africain en termes d’arrivées.

Toutefois, les objectifs en termes d’arrivées et de recettes touristiques n’ont pas été atteints à cause de la pandémie. Ainsi, le pays n’a enregistré que 3,7 millions d’arrivées de touristes en 2020 dont 1,4 million enregistrés depuis la reprise des activités touristiques en juillet dernier après environ quatre mois d’arrêt complet du secteur. En 2019, le pays avait enregistré environ 13 millions de visiteurs. Nonobstant, le chiffre réalisé est globalement acceptable vu le contexte sanitaire mondial de 2020, qui, malheureusement, se poursuit encore.


LIRE AUSSI: Vidéo. Égypte. Covid-19: les pyramides de Gizeh rouvrent au public


Du côté des recettes, les arrivées de touristes ont généré 4 milliards de dollars de recettes en 2020, contre 13 milliards de dollars en 2019, soit une chute de -69,23%.

Ces évolutions ont impacté négativement les professionnels du secteur obligés de fermer durant une partie de l’année écoulée et de rouvrir par la suite en respectant des conditions sanitaires draconiennes. Plus de 1.700 hôtels et restaurants touristiques ont été obligés de suivre un cahier des charges draconien pour bénéficier des certificats de santé et de sécurité leur permettant de rouvrir.

Du coup, en plus de l’arrêt du tourisme, les acteurs étaient obligés d’investir dans les domaines sanitaires et sécuritaires pour pouvoir rouvrir. Partant, de nombreux acteurs du secteur sont dans des situations financières difficiles.


LIRE AUSSI: Egypte: 103,3 millions de touristes accueillis en 10 ans


Face à cette situation, et compte tenu du caractère stratégique du secteur, les autorités égyptiennes avaient mis en place des initiatives pour soutenir le secteur avec notamment la mise en place des facilités d’accès au crédit, la réduction des tarifs des billets d’avions, la promotion du tourisme interne, etc. 

Autant d’initiatives qui ont permis d’atténuer l’impact de la pandémie sur ce secteur stratégique qui représente 12% du produit intérieur brut (PIB) de l’Egypte.


Le 24/01/2021 Par Karim Zeidane

à lire aussi