Fermer

Vidéo. Cameroun: faits marquants 2020 : une année chamboulée par le Covid-19

Mise à jour le 24/12/2020 à 23h08 Publié le 24/12/2020 à 11h47 Par Patricia Ngo Ngouem-Yaoundé- et Youssef El Harrak

#Politique
Vidéo. Cameroun: faits marquants 2020 : une année chamboulée par le Covid-19
© Copyright : Le360/ Youssef El Harrak

#Autres pays : 2020 restera gravée dans les mémoires des Camerounais comme l’année du nouveau coronavirus. Mais elle ne peut se résumer qu’à la pandémie. Retour en images sur les autres faits saillants de l’année.


Dans la nuit du 13 au 14 février : Des soldats impliqués dans le massacre de civils
A Ngarbuh, un village situé dans la région anglophone du Nord-Ouest, un massacre est perpétré contre des civils…
Des militaires sont soupçonnés, le gouvernement nie. Il faut attendre fin mars avant que les autorités camerounaises reconnaissent finalement l’implication des militaires…

Le 6 mars : Le pays passe le cap des 25.000 cas de coronavirus
Le Cameroun enregistre ses deux premiers cas de Covid-19.
Depuis cette date et les mesures sanitaires prises, la barre des 25.000 cas positifs confirmés, dont plus de 443 décès.


>>>LIRE AUSSI: Vidéo. Sénégal: la réforme pour la suppression des villes de Dakar et Thiès divise

Le 24 mars : Manu Dibango, l’un des grands disparus du Covid-19
Le célèbre saxophoniste Manu Dibango est première personnalité camerounaise emportée par le Covid-19 à l’âge de 86 ans en France.

Le 17 mars : Report du CHAN 2020
Report à une date ultérieure du Championnat d’Afrique des nations (Chan),  initialement prévu du 4 au 25 avril 2020 au Cameroun.
Puis le mardi 30 juin : la Caf décide du report de la phase finale de ses deux compétitions phare la CAN et le Chan, la première pour 2022 et le second du 7 février 2021.

Le 1er Décembre :  Le Conflit Fecafoot-LFPC s'éternise
Prévu pour redémarrer en septembre 2020, le championnat de football professionnel n’a toujours pas repris. La raison : la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) et la Ligue de football professionnel (LFPC) sont en conflit au sujet de l’application d’une sentence du Tribunal arbitral du sport (TAS).

Le 22 septembre 2020 : Des marches «pacifiques» étouffées
Les marches «pacifiques» organisées par l’opposition, dont le Mouvement pour la renaissance (MRC) de Maurice Kamto, peinent à mobiliser suite aux mesures sécuritaires prises par les autorités locales.


>>>LIRE AUSSI: Vidéo. Sénégal. Faits marquants de 2020: Covid-19, résilience, rebondissements politiques

Le 24 octobre : Des élèves tués dans l’attaque de leur école
Vive émotion dans le pays après l’assassinat de sept élèves, abattus par un commando armé dans l’attaque de leur école à Kumba, localité de la région anglophone du Sud-Ouest en proie à la crise.

Le 19 octobre : Report de la taxe sur les téléphones portables
Face à la polémique, le président Paul Biya demande de sursoir à la nouvelle taxe sur les téléphones, fixée initialement à 33% du prix d’importation de ces appareils.

Le 2 décembre : Djaïli Amadou Amal remporte deux Goncourt, celui des lycéens et celui de l’Orient
L’écrivaine Djaïli Amadou Amal devient la première Camerounaise à remporter le Prix Goncourt des lycéens 2020 et le Goncourt de l’Orient pour son roman «Les impatientes», paru en septembre 2020.

Le 6 décembre 2020 : Elections régionales
Le pays organise les premières élections régionales de son histoire en élisant ses 900 premiers conseillers régionaux (90 par région) au suffrage indirect afin d’accélérer le processus de décentralisation.

 

Le 24/12/2020 Par Patricia Ngo Ngouem-Yaoundé- et Youssef El Harrak