Fermer

Financial Afrik Awards: voici quand et comment seront dévoilés "les 100 qui transforment l’Afrique"

Mise à jour le 27/11/2019 à 15h00 Publié le 27/11/2019 à 13h25 Par Moussa Diop

#Economie
Financial Afrik Awards
© Copyright : DR

#Côte d’ivoire : «Monnaie, disruption et inclusion financière», tel est le thème de la cérémonie des «Financial Afrik Awards, les 100 personnalités qui transforment l’Afrique» prévue le 19 décembre prochain à Abidjan. Six personnalités et entreprises qui ont marqué la Finance africaine en 2019 seront célébrés.

Qui sont les 100 personnalités qui transforment, en ce moment même, le continent? Et qui sont les 6 personnalités et entreprises qui auront marqué la Finance africaine au cours de cette année 2019 qui se termine?

Le magazine financier panafricain Financial Afrik dévoilera le jeudi 19 décembre prochain dans la grande ville ivoirienne d'Abidjan la liste de ces personnalités, lors de la seconde édition des Financial Afrik Awards.

Le rendez-vous s'installe désormais, et cette année, avec plus de 200 invités VIP, l’évènement sera marqué par des débats sur un thème d’actualité: «Monnaie, disruption et inclusion financière».

Ce thème a toute sa place dans la conjoncture actuelle, à un moment où les pays africains, dans leur globalité, sont engagés dans diverses stratégies nationales et régionales pour améliorer l’inclusion financière du plus grand nombre de leurs habitants, et alors même que certains blocs régionaux réfléchissent à de nouvelles unions monétaires.

C'est actuellement le cas de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) et de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC) lesquelles souhaitent désormais quitter le Franc CFA, hérité de la période coloniale, pour lancer leur propre monnaie régionale.


LIRE AUSSI: "Financial Afrik Awards": le groupe BCP primé à Abidjan dans la catégorie "Deal de l'année"


En ce qui concerne cette question stratégique de l’inclusion financière du plus grand nombre, les débats seront axés sur la grande disruption née des révolutions technologiques et digitales de ces dernières années, laquelle pourrait accélérer l’inclusion financière des habitnts des différents pays du continent, notamment grâce à au taux de pénétration, de plus de plus élevé, de la téléphonie mobile, ainsi qu'au développement des crypto-monnaies (Bitcoin, Libra, etc.), mais aussi des social money et autres formes de moyens de paiement qui tendent à réduire considérablement la circulation des liquidités.

A cet égard, certains pays d'Afrique, dont le Kenya, sont pionniers en la matière et leur exemple est même aujourd'hui dupliqué par des pays développés.

Toutefois, si ces nouvelles monnaies régionales et la problématique de la disruption ouvrent de nouveaux horizons d’opportunités, il n’en demeure pas moins que dans le contexte actuel, tant mondial qu'africain, de nouveaux défis restent à relever par les organismes régulateurs et ceux à l'initiative de ce changement drastique des échanges monétaires.

Ces géants que sont Google, Apple, Facebook et Amazon (communément appelés les GAFA) mais aussi les Banques centrales, les Offices des changes sont, entre autres organismes, sont appelés à relever ce défi pour faire face à de multiples risques qui peuvent être renforcés par les révolutions technologiques et digitales: blanchiment d’argent, financement du terrorisme, économie parallèle, etc.


LIRE AUSSI: Livre: Le mythe de Tarzan ou le complexe de l’homme noir


Face à ces évolutions majeures et à ces défis de taille, à Abidjan, le 19 décembre prochain, des opérateurs, des régulateurs et des financiers débattront de ces grands enjeux autour de cinq panels dont les thèmes sont les suivants: «Monnaie, disruption et inclusion financière», «Coût de l’inclusion de l’Afrique dans la finance mondiale», «Banque, mésofinance, microcrédit et inclusion financière», «Bourse, financement des PME et inclusion financière», et enfin «Fintech, monétique Mobile banking, facteurs d’inclusion».

Ces travaux seront suivis d’une synthèse de cette journée axée sur des débats financiers, ainsi que par la lecture des perspectives qui s'offrent pour l'année 2020 à venir.

Les invités pourront ensuite souffler et poursuivre leurs discussions à table, autour d'un dîner de gala qui réunira l'ensemble des conviés à ce grand évènement. Au cours de cette même soirée, dans un grand hôtel d'Abidjan, seront dévoilés «Les 100 qui transforment l’Afrique».

Il s’agit des personnalités sélectionnées par la rédaction du magazine Financial Afrik, ses chroniqueurs et ses partenaires sur la base de leurs projets ou des oeuvres dont ils sont les auteurs.


LIRE AUSSI: Vidéo. Côte d’Ivoire: Fintech et inclusion financière au cœur du Club Afrique Développement


Cette soirée permettra également de récompenser 6 personnalités et entreprises qui auront marqué la Finance africaine au cours de l’année 2019.

Financial Afrik récompensera donc le "financier de l’année", l’"économiste de l’année", le "CEO de l’année", le "ministre des Finances de l’année", mais aussi le "deal de l’année" et un prix "spécial fintech" sera également décerné.

Le jury de cette cérémonie sera présidé par un banquier marocain, Ali Benahmed et comprend aussi un autre banquier, le Béninois Oloufemi Cedrick Montecho, une Tunisienne, Leila Ben Hassen, experte en communication, et un Ivoirien, Louis Amédée, directeur de la Fédération des industriels de Côte d’Ivoire.

Cette équipe de choc aura la lourde mission de départager les mérites des différents candidats à ces trophées.
Le 27/11/2019 Par Moussa Diop