Economie

Guinée: le train Conakry Express reprend du service après 11 mois d'arrêt

Conakry Express, le train reliant Kaloum, le centre administratif et d'affaires de Conakry, au reste de la capitale guinéenne, a été remis en service mercredi 16 août après 11 mois d'arrêt. Bien que cette reprise s'accompagne d'une hausse des prix, elle réjouit les habitants de la ville.

Par Mamourou Sonomou (Conakry, correspondance)
Le 17/08/2017 à 11h35, mis à jour le 17/08/2017 à 12h51
Vers la relance de l'incontournable Conakry Express
DR

Conakry Express était à l'arrêt depuis le 1er octobre 2016, à la demande de la Chinoise China International Fund qui gérait ce train. En avril dernier, le gouvernement guinéen a demandé que le train soit provisoirement remis sur les rails en attendant la suite des négociations. Chose que la partie chinoise, qui réclamait une facture commerciale de 85 millions de dollars, n'avait pas acceptée. Mais le 14 juillet dernier, le président Alpha Condé a finalement réquisitionné l'ensemble des locomotives, des voitures et des groupes électrogènes du groupe Conakry-express.

Composante d'un contrat signé en 2010 entre la junte militaire et la compagnie chinoise China International Fund (CIF) représentée par Guinea Developpement Corporation, le Conakry Express dessert Kaloum et le grand marché Madina depuis six ans. Le train s'est arrêté -nous le rappelions- quand la partie chinoise a demandé à l'Etat guinéen la signature de l'accord de paiement d'une somme de 85 millions de dollars.

La relance du Conakry Express fait la joie de plus d'un Guinéen. Moyen de transport incontournable pour les habitants de la haute banlieue et les personnes à faibles revenus, le Conakry Express transporte 2.000 passagers par voyage, matins et soirs des jours ouvrables (soit du lundi au vendredi).

Par Mamourou Sonomou (Conakry, correspondance)
Le 17/08/2017 à 11h35, mis à jour le 17/08/2017 à 12h51