Société

Guinée: transport urbain, la SOTRAGUI au plus mal

La Société de transports de Guinée (SOTRAGUI) peine à se relever d'une mauvaise gestion, d'un détournement de fonds et des vols dont elle a été victime. En attendant l'implication d'un partenaire étranger, la situation va de mal en pis.

Par Mamourou Sonomou (Conakry, correspondance)
Le 12/05/2017 à 11h09, mis à jour le 12/05/2017 à 11h14
Sotragui

City Bus Transport, le nouveau partenaire ferait-il preuve de prudence? Difficile de le savoir pour l'instant. Mais les raisons de rester sur ses gardes ne manquent pas. Si on peut renouveler le parc automobile de la SOTRAGUI avec 50 bus récemment offerts par le président turc Erdogan, l'état actuel du réseau routier guinéen n'est pas favorable à l'expansion d'une société de transport.

Pourtant, en plus du personnel, ce sont des milliers de Guinéens qui souffrent de la mise en arrêt des bus de la SOTRAGUI. Compte tenu d'un tarif abordable, les bus de la SOTRAGUI restent le moyen de transport favori d'une majorité et notamment des petites bourses.

Par Mamourou Sonomou (Conakry, correspondance)
Le 12/05/2017 à 11h09, mis à jour le 12/05/2017 à 11h14