Fermer

Vidéo. Les camionneurs marocains continuent d'approvisionner le marché malien, mais veulent plus de sécurité

Mise à jour le 18/09/2021 à 12h56 Publié le 18/09/2021 à 12h52 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Economie
Vidéo. Les camionneurs marocains continueront d'approvisionner le marché malien, mais veulent plus de sécurité
© Copyright : Le360 / Diemba Moussa Konaté

#Mali : A Bamako, les marchés ont reçu cette semaine moins de produits frais en provenance du Maroc. Les commerçants qui condamnent l'assassinat des deux chauffeurs marocains craignent que la baisse de régime ne dure.

Suite à l'attaque lâche contre des chauffeurs marocains sur l'axe Kayes-Bamako, à hauteur de Didiéni, les camionneurs marocains avaient décidé de ne plus faire ce trajet. Mais, l'émotion retombée, ils sont revenus à de meilleurs sentiments.

Les camionneurs rencontrés au marché de fruits et légumes de Bamaleon affirment avoir été rassurés par les autorités diplomatiques, notamment l’ambassadeur du Maroc à Bamako, Hassan Naciri.

>>> LIRE AUSSI : Vidéo. Camionneurs marocains tués au Mali: voici l’arrivée du rescapé à Bamako et la réaction de l’ambassadeur du Maroc

Néanmoins, par souci de prudence, ils ont décidé de ne circuler que le jour, alors que sur les routes africaines, les camionneurs préfèrent la nuit non seulement pour éviter les fortes chaleurs, mais également pour ne pas être confrontés à la circulation dans les agglomérations qu'ils traversent.

Malgré cette attaque, les camionneurs considèrent que le Mali est une destination au fort potentiel en matière de commerce de légumes. Cependant, ils demandent aux deux Etats du Mali et du royaume du Maroc de leur garantir le minimum de sécurité dans l’acheminement de leurs marchandises.

>>> LIRE AUSSI : Vidéo. Assassinat de deux camionneurs marocains au Mali: voici les réactions indignées des routiers à Bamako

Pour rappel, deux camionneurs marocains ont été sauvagement abattus par des individus armés non identifiés, le samedi 11 septembre, dans le cercle de Kolokani, dans la région de Kayes, à environ 300 km de Bamako, alors qu’ils venaient ravitailler les marchés maliens en légumes. Leurs corps ont été rapatriés, le jeudi 16 septembre 2021 à Agadir, au Maroc.

 

Le 18/09/2021 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté