Fermer

Vidéo. Annulation du Hajj 2021: les pèlerins maliens entre colère et déception

Mise à jour le 23/06/2021 à 12h19 Publié le 23/06/2021 à 12h16 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Société
Mali : annulation Hadj 2021: les pèlerins maliens entre colère et déception
© Copyright : Le360 Afrique/diemba

#Mali : Au moment où les pèlerins maliens s’activaient pour les visites médicales et les vaccinations, l’Arabie Saoudite a annoncé, pour la deuxième année consécutive, la fermeture du Hajj aux non-résidents. Cette nouvelle a été accueillie avec ferveur, mais surtout avec une certaine déception.


L'Arabie saoudite refuse les candidats au pèlerinage vivant hors de ses frontières pour la deuxième fois consécutive. Raison évoquée par les autorités saoudiennes: le risque de propagation de la maladie du coronavirus.

Au Mali, la maison du Hajj, l'organisme étatique chargé d'encadrer le voyage, a pris des dispositions pour informer et sensibiliser les pèlerins sur le bien-fondé de cette nouvelle annulation, pour la deuxième année consécutive.


>>>LIRE AUSSI: Vidéo. Maroc: des Tidjanes de différents pays d'Afrique de l'Ouest en pèlerinage à Fès, pour la Nuit du Destin

Outre les candidats au hajj, ce sont les agences de voyages qui sont les plus concernées par cette décision des autorités saoudiennes. Elles doivent se plier au difficile exercice de remboursement, alors qu'elles supporteront entièrement tous les frais engrangés dans les préparatifs du Hajj.

La plupart des pèlerins demandent aux autorités maliennes d'intercéder auprès de leurs homologues saoudiennes pour qu’ils puissent accomplir ce cinquième pilier de l’Islam.

 

Le 23/06/2021 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté