Fermer

Covid-19: Maroc, Algérie et Tunisie, voici où en est la vaccination

Mise à jour le 08/06/2021 à 17h17 Publié le 08/06/2021 à 11h45 Par Moussa Diop

#Société
vaccination
© Copyright : DR

#Maroc : Les campagnes de vaccination s’accélèrent dans le sillage des livraisons de vaccins anti-Covid-19 et de la volonté des Etats à s'ouvrir au reste du monde de manière plus sûre. Le Maroc demeure de loin le pays qui a le plus vacciné au niveau du Maghreb.

Le Maghreb est l’une des zones les plus touchées par la pandémie du Covid-19 au niveau du continent africain. l'Algérie, le Maroc et la Tunisie ont enregsitré officiellement plus de 1,08 million de cas de Covid-19. La proximité géographique avec l’Union européenne où vit une forte diaspora issue de ces pays y étant pour beaucoup dans la transmission de ce coronavirus au niveau de la région, poussant rapidement les Etats à fermer leurs frontières avec l’espace européen.

Toutefois, depuis quelques semaines, l’heure est à la réouverture des frontières, dans le sillage de la décrue de la pandémie aux niveaux européen et maghrébin, mais aussi dans un souci de relancer les économies de la région durement affectées par la pandémie.

Ces ouvertures vont s’accompagner partout d’une accélération des campagnes de vaccination anti-Covid-19, grâce à la réception de nombreux lots de vaccins au Maroc, en Algérie et en Tunisie et la volonté des populations de se faire vacciner.

>>> LIRE AUSSI: Covid-19: plus de 9 personnes sur 10 vaccinées en Afrique sont… marocaines

En tout, les trois pays ont reçu un peu plus de 20,6 millions de doses de vaccins anti-Covid-19 de différents types: AstraZeneca, Sinopharm, Spoutnik, Pfizer, Sinovac,... Et à la date du 7 juin courant, ce sont plus de 18 millions de doses qui ont été  adminitrées dans ces pays.

A ce titre, c’est le Maroc qui donne le tempo aussi bien en termes de vaccins reçus que de personnes vaccinées. Le royaume avait en effet anticipé la nécessité de la vaccination afin d’immuniser sa population et relancer son économie bien avant les autres pays africains.

Ainsi, après avoir participé aux tests du vaccin chinois Sinopharm, le Royaume a commandé 65 millions de doses de vaccins avec l’objectif de vacciner 70% de la population. En dépit des obstacles liés à l’approvisionnement à cause des politiques adoptées par les pays développés, le Maroc a pu acquérir plusieurs millions de doses AstraZeneca-Oxford auprès de Serum Institute of India pour entamer sa campagne de vaccination. Et après l’arrêt des exportations du laboratoire indien, le Maroc a réussi à s’approvisionner auprès de Sinopharm.

>>> LIRE AUSSI: Covid-19. Covax: voici le nombre de vaccins que recevra chaque pays africain entre février et mai 2021

Ainsi, le pays a réceptionné, à aujourd’hui, un total de 16,457 millions de doses. Ce qui lui a permis de réaliser de bonnes performances en matière de vaccination. Un total d’un peu plus de 15 millions de doses ont été administrées et 9,11 millions de personnes ont été vaccinées, dont 5,9 millions ayant reçu les deux doses. En résumé, 23% de la population ciblée par la vaccination a été immunisée.

Le Maroc a représenté à lui seul 80,3% des doses reçues et 82,73% des doses administrées au niveau de la région. 


Pays Vaccins reçus (en millions de doses) vaccins administrés (en millions de doses)
Maroc 16,46 15
Algérie 2,5 2
Tunisie 1,6 1,13

Ces chiffres sont la preuve que le Maroc est le pays qui a le plus vacciné contre le Covid-19 tant au niveau du Maghreb que du continent africain grâce à la clairvoyance de ses dirigeants qui se sont positionnés très tôt auprès des laboratoires pharmaceutiques pour acquérir des vaccins en cours d’élaboration. C’est le seul pays africain qui a passé des commandes bien avant la mise au point de vaccins par les laboratoires pharmaceutiques.

Grâce à la vaccination et aux mesures barrières, les contagions ont fortement chuté. Lors de la journée du 7 juin, seulement 104 nouveaux cas ont été enregistrés pour 3 décès. Depuis le déclenchement de la pandémie, le Maroc a enregistré un cumul de 521.530 cas de Covid-19 et 9.181 décès.

>>> LIRE AUSSI: Covid-19: l'Algérie démarre sa campagne de vaccination …pour la symbolique d’une photo

Concernant l’Algérie, la campagne a démarré de manière plutôt chaotique. D’abord, n’ayant pas passé de commandes, le pays s’est retrouvé sans vaccins lorsque les pays ont entamé leurs campagnes de vaccination. De retour de son hospitalisation en Allemagne à cause du Covid-19, le président Abdelmadjid Tebboune avait alors décrété la vaccination sans disposer de vaccins.

Après un début de vaccination désastreux et un black-out total sur la campagne, les autorités viennent enfin de dévoiler les chiffres des personnes vaccinées.

Selon le Pr Ryadh Mahyaoui, membre du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus, l’Algérie a reçu jusqu'à présent environ 2,5 millions de doses de vaccins Sinopharm, AstraZeneca et Spoutnik V.
Ces réceptions ont permis à l’Algérie, selon le responsable, d’administrer 2 millions de doses. Il ne donne toutefois pas de détails sur le nombre de personnes totalement vaccinées, c'est-à-dire ayant reçues les deux doses.

>>> LIRE AUSSI: Algérie. Fiasco de la campagne de vaccination: «il fallait copier sur le Maroc», dixit Pr Bouzid

La campagne devrait s’accélérer avec la réception d’un lot de 4 millions de doses à la fin de ce mois de juin, selon Pr Mahyaoui.

L’Algérie a enregistré depuis le début de la pandémie 131.283 cas de Covid-19 pour un total de 3.527 décès. Toutefois, les données distillées par l'Algérie sont loin de refleter la réalité des contaminations du fait d'un nombre négligeable de tests réalisés par le autorités sanitaires. 
 
Enfin, pour la Tunisie, pays le plus touché actuellement par la pandémie du Covid-19 en termes de cas de contagions au quotidien, la vaccination tend à s’accélérer après un début poussif. Lors des dernières 24 heures, le pays a enregistré 1.950 nouveaux cas pour 5.961 tests effectués, soit un taux de positivité de 32,71%, l’un des plus élevés au monde.

Face à cette situation et poussées à ouvrir leurs frontières aux touristes étrangers pour sauver leur économie, les autorités annoncent une accélération de la vaccination de la population afin d’éviter une 4e vague de contagion.

>>> LIRE AUSSI: Tunisie. Covid-19: la situation épidémiologique est inquiétante et la vaccination patine

Après un début timide à cause d’une absence de doses, la vaccination tend à s’accélérer sous l’effet combiné de la disponibilité de vaccins et de la volonté des Tunisiens à se faire vacciner. Les autorités se sont fixées comme objectif de vacciner 30.000 personnes par jour.

Ainsi, à la date du 6 juin, plus de 1,13 million de doses ont été administrées et 338.214 personnes ont été totalement vaccinées, soit 2,9% de la population du pays.

Sur la plateforme dédiée à la vaccination, plus de 2,23 millions de personnes sont inscrites, ce qui dénote l’engouement des Tunisiens pour la vaccination.

>>> LIRE AUSSI: Tunisie. Covid-19: des prémisses d’une 4e vague de contagion à cause des mesures prises

La Tunisie a enregistré, depuis le déclenchement de la pandémie, 355.732 cas cumulés pour un total de 1,515 million de tests et 12.980 décès.

Elle a reçu un total de 1,6 million de doses de différents types de vaccins (AstraZeneca, Sinopharm, Spoutnik V et Pfizer). Selon les autorités sanitaires, le pays a commandé 11,7 millions de doses auprès du mécanisme Covax et des laboratoires internationaux.
Le 08/06/2021 Par Moussa Diop