Vidéo. Mauritanie: à l'occasion de la fête du Trône, l’ambassadeur du Maroc plaide pour un partenariat stratégique

DR
Le 31/07/2019 à 12h58, mis à jour le 31/07/2019 à 13h14

VidéoLa fête du Trône de cette année, marquant deux décennies de règne du roi Mohammed VI, a été célébrée hier, mardi 30 juillet, à Nouakchott, à travers une soirée dédiée, organisée par la représentation diplomatique marocaine accréditée dans la capitale mauritanienne.

L'Ambassade du Maroc en Mauritanie a célébré le 20e anniversaire de la fête du Trône. Une cérémonie officielle dont le temps fort a été un discours de l’ambassadeur Hamid Chabar, plaidant pour un partenariat stratégique entre Rabat et Nouakchott.

Cette allocution a été prononcée devant plus de 2. 000 convives, notamment des officiels mauritaniens, parmi lesquels le ministre mauritanien des Affaires étrangères et de la coopération, Ismaël Cheikh Ahmed, ainsi des membres de la classe politique, tant de la majorité que de l'opposition, des acteurs de la société civile, des journalistes, etc. 

Dans ce discours, le diplomate a rappelé que «l’histoire de la monarchie se confond et se conjugue intimement avec celle de la nation marocaine. Cette symbiose féconde, dense et riche, constitue le pilier porteur de l’Etat marocain, qui est profondément ancré dans l’histoire de notre pays. La monarchie est garante de l’identité séculaire du Maroc. Mais elle s’est résolument inscrite dans la modernité en jouant le rôle central et d’avant-garde dans la modernisation de la société à travers son ancrage dans les valeurs de démocratie, d’ouverture et de tolérance».

Par ailleurs, Hamid Chabar a relevé l’heureuse coïncidence suivant laquelle, la fête du trône 2019 «est célébrée à quelques heures de la cérémonie d’investiture du président élu de la Mauritanie, Mohamed Cheikh El Ghazouani».

Il a salué au passage «la réussite du processus électoral dans un climat empreint de compétition démocratique et de responsabilité de tous les acteurs. Une réussite qui fait de la Mauritanie un modèle aux plans sous-régional et continental».

L’ambassadeur a également plaidé en faveur d’un partenariat stratégique entre le Maroc et la Mauritanie dont «les relations ne peuvent que se consolider davantage, car puisant leur fondement dans un socle commun et un héritage partagé, qui viennent immuniser la densité des liens sociaux, humains, culturels et spirituels entre les deux pays frères».

Par Cheikh Sidya (Nouakchott, correspondance)
Le 31/07/2019 à 12h58, mis à jour le 31/07/2019 à 13h14