Fermer

Le Maroc abrite le huitième Sommet des étudiants et de la jeunesse d'Afrique

Mise à jour le 18/12/2019 à 14h48 Publié le 17/12/2019 à 14h37 Par Moussa Diop

#Politique
Le Maroc abrite le huitième Sommet des étudiants et de la jeunesse d'Afrique
© Copyright : DR

#Maroc : All Africa Students Union et l’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI) organisent du 20 au 23 décembre la 8e édition du Africa Students and Youth Summit. Plus de 1.000 participants (étudiants, diplomates, PDG, anciens lauréats du Maroc), venant de 50 pays africains, sont attendus.

Le All Africa Students and Youth Summit (ASYS2019), considéré comme le plus grand rassemblement estudiantin d’Afrique, est organisée par le All Africa Students Union (AASU) et l’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI), avec le soutien du ministère marocain des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger.

Ses travaux débuteront ce vendredi 20 décembre 2019, et cette huitième édition se déroulera sur trois jours à la Cité univeristaire internationale de Rabat.

Placée sous le haut patronage du roi Mohammed VI, cette rencontre a adopté le thème de «L’avenir de l’Afrique: défis et perspectives pour la jeunesse».

L'assistance sera nombreuse et composée de près de 300 responsables associatifs estudiantins ainsi que de nombreux étudiants africains, en provenance de 50 pays du continent, mais aussi de plus de 500 étudiants d'Afrique, poursuivant leurs études supérieures au Maroc, et regroupés dans le cadre de la Confédération des étudiants et stagiaires étrangers et africains du Maroc (CESAM). Des lauréats de l’Association des lauréats étrangers du Maroc (ASLEM) sont également attendus à la Maamora. 


LIRE AUSSI: Vidéo. Mohamed Methqal de l'AMCI: déjà 25.000 diplômés africains formés au Maroc


Plusieurs ministres des Affaires étrangères du continent seront également présents à cette manifestation, dont ceux de la Mauritanie, des îles Comores, de la Gambie, du Sénégal, du Ghana, de la Guinée.

D’autres éminentes personnalités sont également attendues, et la liste est plutôt prestigieuse, à commencer par Chakib Benmoussa, président de la Commission spéciale sur le Modèle de développement du Maroc, Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie numérique, Karim El Aynaoui, DG de Policy Center for the New South du groupe OCP, Thione Niang, co-fondateur de Akon Lighting Africa, Mohamed El Kettani, PDG d’Attijariwafa bank, Abdou Diop, managing Partner du cabinet Mazars au Maroc, Moubarack Lo, président du Emergence Institute, Konaté Lassana, cardiologue exerçant à l’Hopital militaire Mohammed V de Rabat.

Une centaine d'intervenants de différents pays d'Afrique, qui ont su montrer leurs talents, seront également présents lors des différents panels, pour lesquels ont également été invités des leaders de différents pays du continent, lauréats d'universités et d'établissements d'enseignement supérieur dans le Royaume, parmi lesquels des ministres, des PDG, des responsables d’organisations internationales et continentales.


LIRE AUSSI: Diapo. Maroc-Fête de la Jeunesse: coopération sud-sud, les étudiants africains débattent sur le rôle de la jeunesse


Un espace d’exposition est également prévu. Plusieurs institutions étatiques ou privées, ou des ONG de la société civile marocaine impliquées dans le renforcement des relations entre le Maroc et les pays africains y auront des stands. 

Ce huitième Africa Students and Youth Summit permettra aussi de promouvoir l’entrepreneuriat en Afrique: un jury se chargera de sélectionner une dizaine de projets de start-up qui bénéficieront par la suite d'un accompagnement dans leur projet.

En marge de cette manifestation, des débats seront organisés entre des étudiants et les PDG de grands groupes marocains impliqués en Afrique, mais aussi avec des artistes africains (dont le chanteur A’salfo de Magic System, le comédien marocco-ivoirien Tahar Lazrak du Oualas, le créateur de mode nigérien Alphadi, et bien d'autres). 

Ce n'est pas tout: les participants pourront également admirer une exposition d’œuvres d’arts réalisées par des artistes peintres d'Afrique, lors d'une résidence d’artistes, «Ubuntu, l’Afrique en Marche», qui s’est tenue à l'occasion des festivités de la célébration du 42e anniversaire de la Marche Verte, le 6 novembre dernier. 


LIRE AUSSI: Vidéo. Vernissage: à l'AMCI, les ambassadeurs saluent "Ubuntu, l'Afrique en Marche"


Par ailleurs, ce sommet verra le lancement officiel de la plateforme «Morocco Alumni» par le ministère marocain des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des marocains résidant à l’étranger en partenariat avec l’AMCI.

Cette association doit regrouper plus de 30.000 lauréats dont 25.000 lauréats africains. Une plateforme numérique permet d'offrir à ceux-ci un espace interactif d’échanges dans le but de rassembler et fédérer les étudiants et les lauréats étrangers du Royaume.

Enfin, rappelons que depuis 1999, l’AMCI a contribué, de par ses missions, à former près de 23.000 étudiants africains issus de 47 pays. Pour l’année universitaire 2019-2020, 12.000 étudiants africains sont actuellement inscrits dans les établissements d'enseignement supérieur du Maroc, où ils poursuivent leurs études. 

En accueillant cette 8e édition, le Maroc confirme une fois encore, l’engagement permanent du roi Mohammed VI au service des causes africaines en général, et à l’épanouissement de la jeunesse et au développement humain en Afrique, en particulier.
Le 17/12/2019 Par Moussa Diop