Marathon de Libreville: le Kenyan Daniel Yator vainqueur pour la seconde fois des 42km hommes

Le kenyan Daniel Yator remporte le marathon de Libreville.
Le 17/12/2023 à 18h27

VidéoLa 9ème édition du Marathon de Libreville a été courue ce dimanche 17 décembre. 1.400 coureurs, toutes catégories confondues, ont participé à cette manifestation. C’est le Kenyan Daniel Yator qui s’est imposé pour la seconde fois consécutive chez les hommes alors que l’Ethiopienne Chalton Nagasa a remporté l’épreuve chez les dames sur un parcours identique de 42 km dans la capitale gabonaise.

2h 43mn, 50 secondes, c’est le temps qu’il a fallu à Chaltou Nagasa pour relever son défi ce dimanche à l’issue du marathon de Libreville. L’ Éthiopienne s’est imposée chez les dames sur la distance 42 km. Elle a pris le large devant les Kenyanes Edna Mukhawana et Naomi Maïwo. Mais dans l’ensemble, les coureurs de l’Est du continent se comportent bien depuis le début du marathon de Libreville. La 9ème édition remportée chez les messieurs par Daniel Yator en est une parfaite illustration. Le Kenyan marche sur le podium pour la 2ème fois consécutive à Libreville. Daniel a réalisé un chrono de 2h 24 O1 seconde. Une victoire en solitaire pour une performance toutefois en dessous des 2h 18 mn qu’il avait effectués l’année dernière. Mais il se sent si fier d’avoir maintenu sa place de leader de la course. «Je suis heureux d’avoir remporté ce marathon pour la seconde fois consécutive», a dit Daniel Yator, à bout de souffle à l’arrivée.

1.400 coureurs toutes catégories confondues prenaient part à cette neuvième édition du marathon de Libreville. Les Gabonais qui participent massivement à la course sans réelle percée ont réalisé des progrès sur les 10km messieurs et dames. Chancia Mebalé est monté sur la plus haute marche du podium en 40mn 55 secondes et Jessy Kodo Mouélé l’emporte avec un chrono de 34 minutes 11 secondes

«On peut dire que l’objectif a été atteint. Parce qu’ on a pu améliorer le temps de l’année dernière. Et c’est effectivement l’objectif qu’on s’est fixé durant la période d’entraînement», a t-il confié.

Bien préparer les athlètes gabonais aux prochaines éditions du marathon de Libreville reste désormais la visée des nouvelles autorités du pays. Et pour cela une destination s’impose: le Maroc. «C’est bien que nous participons aussi à cet événement. Mais nous voulons aussi avoir des médailles. Donc pour la prochaine édition nous allons peut-être organiser un mini championnat d’athlétisme pour mettre nos gars dans des conditions idoines. Nous avons une convention avec le Maroc dans ce cadre», a déclaré André Jacques Anand, ministre gabonais des Sports.

Rappelons que le marathon de Libreville comprend toujours six courses. A savoir: marathon (42,195 km), le semi-marathon (21,095 km), le 10km, «La Gabonaise» (5 km) pour fêter la femme gabonaise pour son soutien et la lutte contre les cancers féminins. Enfin, deux courses juniors «KidsRun» disputées sur une distance de 1,5 et 2 km, destinées aux enfants de 9 à 16 ans.

Par Ismael Obiang Nze (Libreville, correspondance)
Le 17/12/2023 à 18h27