Sports

Cameroun: quand les légendes Samuel Eto'o et Yannick Noah s'affrontent pour l'équipementier des Lions indomptables

VidéoLes tractations sont sur les rails pour faire revenir la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) sur sa décision de rompre sa collaboration avec l’ancien équipementier des Lions indomptables, Le Coq Sportif. Les Camerounais soutiennent Samuel Eto’o Fils dans ce bras de fer.

Le 24/09/2022 à 14h16, mis à jour le 24/09/2022 à 14h49

C’est le sujet de toutes les discussions au Cameroun à l’heure actuelle: le retour du Coq Sportif en tant qu'équipementier de l’équipe nationale de football du pays. La Fédération camerounaise de football (Fecafoot), dirigée par Samuel Eto'o, avait mis un terme à sa collaboration avec la marque française et l’avait aussitôt remplacée par l'américaine One All Sports.

Une rupture de contrat effectuée à la veille de la Coupe du monde Qatar 2022 qui a été très mal appréciée par les dirigeants du Coq Sportif. Malgré tous les appels au retour à un bon climat entre les deux parties, la Fecafoot est restée intransigeante. Même les multiples déplacements au Cameroun des dirigeants de la firme française n’ont été que peine perdue.

Plusieurs sources évoquent d’ailleurs des rencontres avec le ministre des Sports et de l’éducation physique, avec le Premier ministre et avec certains hauts cadres de la présidence de la République. Mais jusque-là, Samuel Eto’o campe sur sa décision, celle de voir One All Sports habiller les Lions indomptables du Cameroun sur une durée au minimum de 3 ans.

Les querelles ont pris davantage d'ampleur avec le temps, pour la simple raison qu'elles impliquent un autre Camerounais, même si ce dernier a également la nationalité française. Il s'agit de Yannick Noah, représentant du Coq Sportif en Afrique. Fils de la capitale Yaoundé, la légende mondiale du tennis a remporté des prix dont les Camerounais sont fiers.

Impliquant deux fiertés nationales, l'affaire fait jaser au Cameroun. Mais Samuel Eto’o a toujours été aimé par la majorité des Camerounais, qui voient en lui l’homme par qui le football du pays va émerger. L'ancien barcelonais avait brillamment remporté son élection à la tête de la Fecafoot face aux anciens dirigeants que nombreux pensaient imbattables.

Dans l'affaire de l'équipementier des Lions indomptables, les Camerounais ont plus ou moins choisi leur camp. Pour la vaste majorité d'entre eux, Eto'o est le mieux placé pour faire le bon choix entre les deux équipementiers. D’autres ne cachent pas leur déception quant au fait que Noah protège plus les intérêts de la France que ceux du Cameroun. Ils appellent ainsi le gouvernement à soutenir le patron du football national.

Par Jean-Paul Mbia (Yaounde, correspondance)
Le 24/09/2022 à 14h16, mis à jour le 24/09/2022 à 14h49