Transport aérien. L’Angola s’engage en faveur de l’interconnectivité sur le continent

Avion de la TAAG Angola Airlines, compagnie aérienne nationale d'Angola
Le 10/02/2024 à 14h51

L’Angola rejoint le marché du transport aérien de l’Union africaine (UA), devenant ainsi le 37ème État membre à soutenir cette initiative.

L’Angola vient de déposer, jeudi 8 février à l’Union africaine (UA), la lettre d’adhésion à la Déclaration solennelle sur le marché unique du transport aérien en Afrique, lors d’une cérémonie tenue au siège de l’organisation continentale, à Addis-Abeba (Éthiopie). Remise par l’ambassadeur d’Angola en Ethiopie et Représentant permanent auprès de l’UA et de la CEA, Miguel César Bembe, la lettre d’adhésion a été signée par le Chef de l’État angolais, João Lourenço, le 29 septembre 2023, conformément à la Constitution de la République d’Angola.

Le diplomate angolais déclare qu’en déposant ce document, l’Angola devenait le 37ème État membre à mener à bien cette procédure, et a réaffirmé le ferme engagement du pays en faveur d’une Afrique plus intégrée et interconnectée et en tant qu’acteur mondial fort et influent. « L’Angola considère le leadership, l’engagement politique, la participation équitable et inclusive, l’autonomisation des citoyens et la revitalisation de la planification stratégique comme des facteurs absolument essentiels pour façonner l’avenir de l’Afrique et assurer le succès des objectifs ambitieux du continent africain », a-t-il déclaré. Le diplomate souligne que les options de la Stratégie de développement à long terme (Angola 2050), un document stratégique qui guide l’ensemble du système national de planification, valorisent la domestication des principaux engagements assumés par l’État angolais aux niveaux régional, continental et international, à travers des plans nationaux de développement.

Par Le360 Afrique (avec MAP)
Le 10/02/2024 à 14h51