Algérie: trois militaires tués dans un crash d’hélicoptère

Les crashs en série remettent sur le tapis l'état déplorable du matériel de l'armée algérienne. Ici, crash d'un hélicoptère Mi-171Sh, le 24 octobre 2016 près de l’aéroport d’Illizi (sud-est algérien).
Les crashs en série remettent sur le tapis l'état déplorable du matériel de l'armée algérienne. Ici, crash d'un hélicoptère Mi-171Sh, le 24 octobre 2016 près de l’aéroport d’Illizi (sud-est algérien). . dr
Le 08/02/2024 à 12h37

Trois militaires algériens ont été tués dans le crash de leur hélicoptère à 900 kilomètres au sud d’Alger, a indiqué jeudi le ministère de la Défense.

L’hélicoptère de type MI-171, de fabrication russe, s’est écrasé mercredi vers 21H00 locales (20H00 GMT) aux environs de l’aéroport d’El- Meniaa, entraînant la mort de ses trois membres d’équipage -un colonel, un lieutenant-colonel et un sergent-, a précisé le ministère dans un communiqué.

Le chef d’état-major de l’armée, le général Saïd Chengriha, a ordonné l’ouverture d’une enquête pour élucider les causes du crash, est-il ajouté dans le communiqué.

Le dernier crash d’hélicoptère militaire en Algérie remonte à janvier 2023 lorsque trois officiers des forces navales avaient péri dans la chute d’un appareil du même type à 200 kilomètres au sud-ouest d’Alger.

Par Le360 Afrique (avec AFP)
Le 08/02/2024 à 12h37