Sports

Mondial 2022 Qatar: voici les 10 pays qualifiés pour les barrages en Zone Afrique

On connait désormais les 10 pays qualifiés pour les barrages de la zone Afrique, avec le Maroc qui fait un parcours sans faute, l’Algérie qui se qualifie dans la douleur et le Mali qui affiche la plus solide défense des éliminatoires avec zéro but encaissé. Les barrages promettent des matchs chocs.

Par Moussa Diop
Le 16/11/2021 à 23h08, mis à jour le 17/11/2021 à 12h32
mondial 2022
DR

La phase de groupes des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022 s’est achevée ce mardi 16 novembre au niveau de la Zone Afrique avec d’alléchants matchs.

Après le Sénégal, le Maroc, le Mali, l’Egypte, la RD Congo et le Ghana, c'est au tour de l’Algérie, la Tunisie, le Nigeria et le Cameroun de valider leurs tickets pour les matchs de barrages directement qualificatifs pour la phase finale du mondial qatari.

Le Maroc est le seul pays à avoir fait un parcours sans faute en gagnant ses 6 matchs, engrangeant au passage 18 points, devant le Sénégal, l’Algérie et le Mali qui ont chacun gagné 5 matchs et concédé un match nul.

L’Algérie affiche la meilleure attaque du continent, avec 25 buts marqués, grâce notamment aux scores fleuves réalisés face aux modestes Djiboutiens et Nigériens.

Quant au Mali, c’est le seul pays à ne pas avoir encaissé un seul but durant les 6 journées des éliminatoires africaines de la Coupe du monde 2022, tout en marquant 11 buts face à ses adversaires (Kenya, Ouganda et Rwanda). Le Maroc suit avec un seul but encaissé pour 20 marqués en 6 journées, disposant ainsi du second meilleur goal average des éliminatoires derrière l’Algérie (+21).

Lors de cette journée, dans le groupe A, l’Algérie, comme attendu est passée, mais avec beaucoup de difficultés. Elle s’est qualifiée de justesse en faisant match nul à domicile face au Burkina Faso sur le score de 2-2. Un score qui leur permet de terminer en tête du groupe A des éliminatoires de la Coupe du monde. Les Fennecs qui ont tremblé jusqu’au sifflet final de l’arbitre accroissent leur record d’invincibilité à 33 matchs consécutifs sans défaite.

Les Burkinabè, malgré l’absence de 4 attaquants blessés -Bertrand Traoré, Lassina Traoré, Abdoul Fessal Tapsoba et Mohamed Konaté-, sortent de ces éliminatoires avec les honneurs, mais aussi des regrets, notamment le match nul contre le Niger lors de la 5e journée. L’Algérie n’a plus perdu la moindre rencontre depuis le 19 octobre 2019, et sa défaite face au Maroc.

Idem pour le Nigeria dans le groupe C qui a validé son ticket, malgré un match nul concédé à domicile face au Cap-Vert sur le score de 1 but partout. Comme l’Algérie, le Nigeria a eu chaud jusqu’à la dernière minute.

Dans le groupe B, la Tunisie n’a pas tremblé en disposant de la Zambie sur le score de 3-1. Elle termine premier de son groupe avec 13 points, devant la Guinée Equatoriale (11 points), tenue en échec par la Mauritanie, à Nouakchott.

Concernant le duel le plus attendu de ces «finales», celle ayant opposé le Cameroun à la Côte d’Ivoire, ce sont les Lions Indomptables qui se sont imposés sur leur terrain face aux Eléphants ivoiriens sur le score serré de 1 but à 0, validant leur ticket pour les barrages avec 15 points, contre 13 aux Ivoiriens.

Bref, les «finales» des éliminatoires africaines ont été palpitantes. Et les duels au sommet du football africain ont été à la hauteur des espérances. Au final, on regrettera l’absence de quelques cadors africains, notamment Côte d’Ivoire éliminée par le Cameroun et l’Afrique du Sud par le Ghana, malgré une égalité parfaite (13 points et une différence de buts de +4 pour chacun), grâce à une meilleure attaque. Les Ghanéens ont marqué 7 buts, contre 6 pour les Sud-Africains.

A noter que la FIFA a confirmé mardi avoir été saisie d'une plainte de l'Afrique du Sud pour un problème d'abitrage après sa défaite contre le Ghana dimanche qui l'a éliminé du Mondial-2022.

De même, elle a également informé avoir reçu une plainte de la Fédération du Bénin pour un problème technique lié aux remplacements de joueurs lors de son match perdu face à la République démocratique du Congo à Kinshasa (2-0).

Globalement, la logique est presque respectée diront les experts. En effet, sur les 10 pays qualifiés pour les barrages, on note que 9 figurent dans le Top 10 des meilleures équipes du classement FIFA de la zone Afrique du mois d’octobre 2021. Seule la Côte d’Ivoire (8e africain) manque à l'appel. En clair, ce sont les meilleurs qui vont se retrouver pour les matchs barrages qualificatifs au Mondial 2022.

Malheureusement, d’autres grosses pointures aussi ne seront pas de la fête du football mondial au Qatar du fait des éliminations directes lors des barrages prévus pour le mois de mars 2022 et qui détermineront les 5 pays qui représenteront le continent africain au mondial qatari. Le Sénégal, la Tunisie, le Maroc, l’Algérie et le Nigeria ne devraient pas logiquement se rencontrer lors des matchs barrages en figurant en tête du classement FIFA zone Afrique. Pour celà, il faudra que ces pays conservent leur rang dans le Top 5 de ce classement d’ici mars. En face, l’Egypte, le Cameroun, le Ghana, la RD Congo et le Mali feront jeu égal face à ces leaders du classement FIFA Afrique.

Le tirage au sort des matchs de barrage se déroulera le 18 décembre 2021 au Qatar et les rencontres auront lieu en mars 2022.

Par Moussa Diop
Le 16/11/2021 à 23h08, mis à jour le 17/11/2021 à 12h32