Fermer

Voici le Top 10 des diasporas africaines championnes des transferts d’argent

Mise à jour le 21/11/2021 à 17h37 Publié le 21/11/2021 à 16h38 Par Moussa Diop

#Economie
Transfert d'argent
© Copyright : DR

#Maroc : Malgré la pandémie du Covid-19, les transferts de la diaspora africaine vont augmenter, selon les projections de la Banque mondiale pour 2021. L’Egypte, le Nigeria et le Maroc sont les trois premiers pays africains bénéficiaires des transferts d’argent des diasporas africaines.

Très sceptique au début de 2020 quant à la tenue des transferts des migrants à cause du Covid-19, la Banque Mondiale est désormais très optimiste pour les flux des migrants à destination du continent africain.

Il faut dire que ces transferts ont affiché une excellente résilience l’année dernière, malgré la pandémie, du fait d’un soutien plus vigoureux des migrants à leurs familles.

Pour l’année 2021 qui s’achève, selon les projections de la Banque Mondiale, les transferts des migrants à destination du continent africain devraient augmenter sensiblement de 9,04% pour atteindre 90,5 milliards de dollars, contre 83 milliards de dollars en 2020, ce qui dénote une forte résilience des transferts des diasporas africaines vers le continent.

>>> LIRE AUSSI: Transferts d’argent: comment expliquer la forte hausse des envois de fonds de la diaspora d’Afrique du Nord?

Un fait qui s’explique aussi par les reprises économiques amorcées au niveau des pays développés. Il s’agit d’un niveau record jamais atteint par les transferts d’argent des diasporas vers le continent africain.

Les chiffres sur les transferts ont aussi fait ressortir une hausse très sensible de ceux-ci dans les pays d’Afrique du Nord, Egypte comprise, qui ont atteint 45,5 milliards de dollars, dépassant ceux de l’Afrique subsaharienne qui devront ressortir à 45 milliards de dollars.

Transfert d'argent 2021
© Copyright : Source: Banque Mondiale

Comme pour les années précédentes, c’est la diaspora égyptienne qui truste le premier rang, avec un niveau record de transferts, devant atteindre 33 milliards de dollars, contre 29,6 milliards de dollars en 2020, soit une hausse de11,50%.

>>> LIRE AUSSI: Egypte: en pleine pandémie du Covid-19, les transferts de la diaspora ont atteint un niveau record

L’Egypte concentre 54% des transferts de la région MENA et 36,46% des flux à destination du continent africain, tout particulièrement grâce à sa diaspora, évaluée à plus de 10 millions d’âmes, et fortement présente dans les pays du Golfe.

Loin derrière, suit le Nigeria, qui conserve sa position de leader des transferts en Afrique subsaharienne et second du continent avec 18 milliards de dollars transférés, en hausse de 4,65%, en raison des nouvelles politiques, destinées à canaliser les flux via le système bancaire et de sa forte diaspora implantée au Royaume-Uni et aux Etats-Unis.

Transfert d'argent 2021
© Copyright : Source: Banque Mondiale

Cette hausse intervient après une forte baisse des envois de sa diaspora de 28% en 2020, comparativement à l’année précédente.

Derrière ces deux pays, se classe le Maroc avec des flux de transfert records attendus de 9,3 milliards de dollars, grâce à sa diaspora fortement concentrée sur le marché européen (notamment en France, en Espagne, en Belgique, aux Pays-Bas et en Italie), mais aussi aux Etats-Unis et dans les pays du Golfe.

>>> LIRE AUSSI: Transferts de fonds de la diaspora: le top 10 en Afrique et le top 10 des pays arabes

A ce niveau, les transferts de la diaspora marocaine devraient croître de 25,67% par rapport au niveau de l’année dernière.

Le Top 10 des pays bénéficiaires des transferts des diasporas africaines prévus pour 2021 est complété par le Ghana (4,5 milliards de dollars), le Kenya (3,7 milliards de dollars), le Sénégal (2,6 milliards de dollars), la Tunisie (2,2 milliards de dollars), l’Algérie (1,8 milliard de dollars), le Zimbabwe (1,4 milliards de dollars) et la RD Congo (1,3 milliard de dollar).

Top 10 des pays bénéficiaires des transferts des diasporas africaines

Rang Pays Montants en  dollars variations
1er Egypte 33 milliards 11,50%
2e Nigeria 18 milliards 4,65%
3e Maroc 9,3 milliards 25,67%
4e Ghana 4,5 milliards 25%
5e Kenya 3,7 milliards 19,35%
6e Sénégal 2,6 milliards 0%
7e Tunisie 2,2 milliards 4,76%
8e Algérie 1,8 milliard 5,90%
9e Zimbabwe 1,4 milliard 16,67%
10e RD Congo 1,3 milliard -31,60%

Ces hausses dans un contexte peu favorable s’expliquent par plusieurs facteurs: la volonté des diasporas de soutenir leur famille touchées par la crise sanitaire, une meilleure canalisation des transferts d’argent par les circuits bancaires à cause des restrictions au voyage, et donc des transferts plus traçables, une réduction des coûts des transferts en provenance des pays du Golfe…

>>> LIRE AUSSI: Transferts d’argent: comment expliquer la forte hausse des envois de fonds de la diaspora d’Afrique du Nord?

Il faut toutefois savoir qu’en Afrique subsaharienne, où les transferts devront progresser de 6,2%, s’établissant à 45 milliards de dollars, contre une contraction de 14,1% en 2020, la région est handicapée par les coûts de transfert, qui ont été en moyenne de 8% des montants envoyés.

Les transferts des diasporas africaines contribuent à améliorer les réserves de change des pays récepteurs, et contribuent aussi à l’amélioration de la balance des opérations courantes des pays.

De même, ces transferts ont un impact social indéniable en aidant les populations bénéficiaires à subvenir à leurs besoins essentiels (nourriture, santé, éducation, etc.) et à la réalisation de nombreux petits projets.

>>> LIRE AUSSI: Transferts des migrants vers l'Afrique: voici les 10 premiers pays bénéficiaires en 2020

Enfin, il faut noter qu’au-delà des pays qui enregistrent les plus gros volumes de transferts, les pays où les envois de fonds constituent une part plus importante sont la Gambie (33,8% du PIB), le Lesotho (23,5% du PIB), le Cap Vert (15,6% du PIB), les Comores (12,3% du PIB) et enfin le Liberia (10,0% du PIB).
Le 21/11/2021 Par Moussa Diop