Fermer

Covid-19: le Sénégal recommande d'éviter les déplacements lors de la Tabaski

Mise à jour le 16/07/2021 à 08h13 Publié le 16/07/2021 à 08h13 Par Le360 Afrique - Afp

#Politique
Gare routière
© Copyright : DR

#Sénégal : Les autorités sénégalaises ont appelé jeudi à éviter les déplacements à l'occasion de la Tabaski, la fête de l'Aïd, qui entraîne habituellement d'importants mouvements de population à travers le pays, après des records de contaminations au Covid-19 ces dernier jours.

Le Comité national de gestion des épidémies, principal organe de lutte contre le coronavirus, "recommande" le port "systématique du masque", ainsi que d'éviter les "déplacements et voyages pendant cette période de fête de la Tabaski", a déclaré sur les réseaux sociaux le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr.

Prévue en milieu de semaine prochaine, la Tabaski est le nom donné en Afrique de l'Ouest à la Fête du Sacrifice, l'Aïd al-Adha. Elle est l'occasion pour les Sénégalais de rendre visite à leurs proches dans les régions et de partager en famille et avec les voisins un mouton sacrifié le jour même. Les déplacements se font généralement à bord de bus et voitures bondés.

Les autorités recommandent aussi de "privilégier le télétravail et de réduire le personnel dans les services", a dit le ministre.

>>> LIRE AUSSI: Covid-19: Sénégal, record de contaminations et silence des autorités

Malgré un relâchement de la vigilance depuis plusieurs mois et l'inquiétude croissante du monde médical, le gouvernement et le président Macky Sall privilégient les mesures incitatives et la sensibilisation des populations.

Des restrictions sanitaires - couvre-feu, interdictions de certains rassemblements- ont été levées après des émeutes socio-politiques en mars. En réimposer avant la Tabaski risquerait d'être très mal accepté, note la presse sénégalaise.

Le ministère de la Santé a annoncé jeudi 674 nouvelles contaminations, au lendemain du record de 733 cas. Depuis le début de la pandémie, 48.270 contaminations ont été officiellement recensées, pour 1.209 décès.

>>> LIRE AUSSI: Vidéo. Le Sénégal va produire des vaccins contre le Covid-19 et d’autres maladies endémiques

Le ministre de la Santé a aussi a annoncé l'arrivée d'ici à la fin du mois de près de 500.000 doses de vaccins, alors que le pays fait face à une pénurie. L'augmentation rapide des contaminations au Sénégal s'inscrit dans un rebond général en Afrique.
Le 16/07/2021 Par Le360 Afrique - Afp

à lire aussi