CAN 2023: le match de la demi-finale a déjà commencé entre les supporters congolais et ivoiriens à Abidjan

Un précédent match opposant les Éléphants de Côte d'Ivoire aux Léopards de la RDC.
Le 07/02/2024 à 13h43

VidéoÀ quelques heures de la rencontre entre les Éléphants de Côte d’Ivoire et les Léopards de la République Démocratique du Congo (RDC), comptant pour le dernier carré de la 34ème édition de la Coupe d’Afrique de nations TotalEnergies, prévue pour ce mercredi 7 février 2024, les deux équipes se sont livrées à des séances d’entraînement pour effectuer les dernières mises au point avant ce duel.

À la veille de la demi-finale tant attendue qui opposera les équipes ivoirienne et congolaise au stade d’Ebimpé à Abidjan, une atmosphère électrique règne lors des séances d’entraînement des deux équipes. Les joueurs se préparent intensément, affichant une détermination sans faille et une volonté de décrocher une place en finale.

Les supporters également ne tarissent pas d’éloges pour leurs nations respectives, chacun vantant les prouesses de leur équipe nationale. «La Côte d’Ivoire n’a fait que jouer sur le coup de la chance dans son parcours dans cette compétition. Elle n’a fait montre d’aucun vrai jeu. Bref, elle n’a donc pas un parcours à impressionner les Léopards», lance en pique, Francine Kabo, une fervente supportrice de l’équipe congolaise.

Et à un autre supporter des Éléphants de répliquer: «Les Éléphants sont les Éléphants! Ils ont été certes miraculeux, mais ce miracle a été créé par nos joueurs pleins de rage et de détermination qui avaient envie de gagner même jusqu’à la dernière minute. Et c’est ce qui va se passer avec la RDC ce mercredi au stade Alassane Ouattara d’Ebimpé. La Côte d’Ivoire a placé cette CAN sous le sceau de l’humilité. Au nom de cette humilité, nous n’allons pas faire trop de fanfaronnades», a répliqué Anicet Zio, supporter des Éléphants de Côte d’Ivoire.

L’ambiance est à la fois concentrée et empreinte d’une certaine confiance. Les joueurs, soutenus par un encadrement technique solide, semblent prêts à relever tous les défis. Lors des séances d’entraînement, l’on a observé une grande cohésion des groupes et une détermination à toute épreuve. Les regards sont rivés vers l’objectif ultime: décrocher la victoire qualifiante pour la finale.

«Il est vrai qu’on part en favori, cependant, ce match est comme tout autre match et si la Côte d’Ivoire est arrivée jusqu’ici, cela prouve qu’elle a des qualités. Mais nous nous donnerons au maximum pour le gagner», a déclaré Simon Banza, joueur congolais.

Si la rivalité sportive est palpable, elle est néanmoins teintée de pique de part et d’autre et de respect mutuel entre les supporters des deux équipes. Chaque nation sait que la rencontre sera âprement disputée. Il leur appartient de faire preuve d’un esprit de fair-play et d’esprit sportif.

Par Emmanuel Djidja (Abidjan, correspondance)
Le 07/02/2024 à 13h43