CAN 2023: triomphe héroïque des Éléphants ivoiriens et la folie à Abidjan

Des supporters ivoiriens à l'occasion du match Côte d'Ivoire-Mali.
Le 04/02/2024 à 12h27

VidéoLes supporters ont encore eu droit à un miracle des Éléphants de Côte d’Ivoire, qui ont joué à 10 contre 11 face au Mali le samedi 3 février à l’occasion du quart de finale de la Coupe d’Afrique des nations TotalEnergies 2023, en renversant les Aigles du Mali (2-1) au bout des prolongations. C’est l’euphorie à Abidjan. Les supporters ivres de bonheur et de joie, sont passés à nouveau par tous les sentiments dans les rues de la capitale économique ivoirienne.

Jusqu’à la 89éme minute, tout espoir était perdu pour les supporters des Éléphants de Côte d’Ivoire qui, après avoir encaissé le premier but de la rencontre, vont voir l’effectif de leur équipe se réduire suite à l’expulsion d’un de leur joueur.

En dépit de cela, au terme d’un match incroyable, la Côte d’Ivoire se hisse en demi-finale de sa Coupe d’Afrique des nations (CAN) après sa victoire face au Mali (2-1), au stade de la Paix de Bouaké, le 3 février 2024. Victoire qui conduit une fois de plus les supporters et fans des Éléphants dans les rues d’Abidjan.

La qualification des Ivoiriens en demi-finale revêt une importance particulière pour la nation ivoirienne quand on sait que l’équipe nationale vient de loin. Quoi de meilleur pour les supporters que d’exprimer leur gratitude envers l’équipe nationale pour avoir offert un moment inspirant, faisant vibrer le cœur de tout un pays.

«C’est incroyable, la Côte d’Ivoire est un pays béni de Dieu. Personne n’y croyait ce soir. D’abord on prend un but, ensuite un joueur se fait exclure du jeu… mais en fin de compte, on a gagné. Découragement n’est pas ivoirien!», a confié l’un des nombreux supporters arborant avec fierté le drapeau national dans les rues d’Abidjan dans une ambiance électrique et surtout clamant la bravoure des pachydermes.

La performance exceptionnelle de l’équipe nationale ivoirienne a été d’autant plus remarquable que celle-ci était réduite à 10 joueurs dès la première mi-temps du match, après une expulsion controversée d’un de ses joueurs en première mi-temps, Odilon Kossounou. Malgré ce handicap numérique, les Éléphants ont tenu bon jusqu’à la dernière minute des prolongations.

Alors que la séance de tirs au but tendait les bras aux deux équipes, Seko Fofana et Oumar Diakité vont faire chavirer tout un peuple, conduisant par la même occasion la Côte d’Ivoire en demi-finale de cette CAN à domicile.

Au coup de sifflet final de l’arbitre central, les rues d’Abidjan se sont transformées en une marée de supporters ivres de joie, arborant fièrement les couleurs nationales, déferlant dans les artères de la ville, chantant des chants de victoire et dansant. «On ne vaut rien, mais on est qualifiés! On ne vaut rien, mais on a gagné. Les Éléphants sont invincibles», ont scandé les supporters.

Les Éléphants de la Côte d’Ivoire affronteront les Léopards de la République Démocratique du Congo (RDC) en demi-finale, le mercredi prochain, au Stade Olympique Alassane Ouattara d’Ebimpé. Tout un programme...

Par Emmanuel Djidja (Abidjan, correspondance)
Le 04/02/2024 à 12h27