Fermer

Covid-19: à court d’oxygène, la Tunisie détaxe les concentrateurs ramenés par la diaspora

Mise à jour le 12/07/2021 à 19h09 Publié le 12/07/2021 à 17h23 Par Karim Zeidane

#Société
Concentrateur d'oxygène Tunisie

Concentrateur d'oxygène.

© Copyright : DR

#Tunisie : La Tunisie fait face à énorme déficit de respirateurs poussant la population à une ruée vers l’achat et la location des concentrateurs d'oxygène. La situation est si critique que les autorités incitent les Tunisiens qui rentrent au pays à en rapporter sans payer de droits de douane.

La situation sanitaire catastrophique, avec des hôpitaux saturés et des difficultés à trouver de lit d’oxygénothérapie, accroît le stress des Tunisiens qui ont peur d'attraper le Covid-19 et de ne pas disposer d’oxygène en cas de complications.

Le déficit de la production d’oxygène est tel que la panique pousse de plus en plus de Tunisiens à se ruer vers l’achat et la location des concentrateurs d’oxygène. Une situation qui a entrainé une inquiétante pénurie de concentrateurs d’oxygène et d’oxymètres provoquant une forte hausse des prix des appareils et leurs frais de location. Ainsi, le prix de location d’un appareil est passé en quelques semaines de 100 à 600 dinars, sachant qu’il faut au préalable déposer une caution couvrant le prix du matériel.

>>> LIRE AUSSI: Vidéo. Covid-19: à Tunis, des malades entassés aux urgences et un camion réfrigéré pour morgue

Et c’est pour faire face à cette situation de panique et au business qui se développe sur la vente et la location des concentrateurs d’oxygène que les autorités ont décidé de faciliter leurs «importations» à usage personnel.

Ainsi, les autorités incitent désormais les Tunisiens résidant à l’étranger qui souhaitent rentrer au pays à emmener avec eux des concentrateurs d’oxygène. Selon le porte-parole des douanes tunisiennes, le colonel-major Haithem Zannad, cité par les médias locaux, «tout résident à l’étranger a le droit d’apporter pour sa famille, et dans ses bagages personnels, un concentrateur d’oxygène exonéré de droit». En clair, chaque citoyen tunisien résidant à l’étranger qui rentre au pays a la possibilité de ramener un concentrateur d’oxygène pour des besoins familiales sans payer de droits de douane ou de taxes sur l’appareil.

>>> LIRE AUSSI: Maghreb: voici la situation sur les contagions et la vaccination contre le Covid-19

Il faut souligner que la Tunisie fait face à une pénurie inquiétante d’oxygène alors qu’elle est foudroyée par une 3e vague de contagion au Covid-19. Le pays dispose de deux producteurs d’oxygène, filiales du français Air Liquide et de l’italien Linde Gas, avec une production globale de 100.000 litres par jour. Seulement, avec la hausse des hospitalisations, la demande a plus que doublé actuellement avec des lits d’oxygénothérapie saturés dans presque toutes les unités dédiées au Covid-19..
Le 12/07/2021 Par Karim Zeidane