Fermer
#Politique

Une délégation de l'Union africaine à Ouagadougou pour accélérer la transition

Mise à jour le 19/08/2022 à 16h41 Publié le 19/08/2022 à 16h36 Par notre correspondant à Ouagadougou- Jean-Paul W. Ouédraogo

#Autres pays : Une mission consultative de l'Union africaine, conduite par Bankole Adeoye, commissaire aux affaires politiques, à la paix et à la sécurité de l'institution, séjourne actuellement à Ouagadougou. Elle sera attentive à l'avancement de la mise en œuvre de la feuille de route pour la transition.

Arrivée le mercredi 17 août dans la capitale burkinabè, la mission consultative de l'Union africaine (UA) a été reçue le lendemain dans la matinée par le Premier ministre Albert Ouédraogo. Il s'agit d'une mission d’accompagnement et de solidarité qui fait suite à la volonté des autorités burkinabè de mettre en œuvre la feuille de route de la transition.

Cette visite intervient après que le Burkina Faso est parvenu à un compromis avec la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), portant sur la levée des sanctions décidées suite au coup d'État du 24 janvier dernier qui a renversé l'ancien président Roch Kaboré.

La délégation sera attentive à l'avancement de la mise en œuvre de cette feuille de route et fournira une assistance technique dans certains domaines et une assistance financière dans d'autres.

>>> LIRE AUSSI:  Mali, Burkina Faso, Guinée: la Cédéao reporte les décisions à juillet faute d'accord

En ce qui concerne la feuille de route, les questions sécuritaires dominent, a rappelé la ministre burkinabè des Affaires étrangères, Olivia Rouamba. Cette dernière a précisé que la restauration de l'intégrité territoriale du pays est suivie de près par le retour de l'administration dans les zones occupées par les groupes terroristes et la réinstallation des déplacés dans leurs lieux d'origine.

Bankole Adeoye, qui était accompagné, entre autres, de Minata Samaté, commissaire de l'UA à la santé, aux affaires humanitaires et au développement social, a indiqué que son organisation souhaitait soutenir le Burkina notamment sur les questions humanitaires, la situation des déplacés internes et la sensibilisation de la communauté internationale sur les questions politiques.

La mission prévoit également de rencontrer les ambassadeurs résidant à Ouagadougou afin de les connecter à l'élan et de trouver des solutions aux difficultés auxquelles le Sahel est confronté.

Le 19/08/2022 Par notre correspondant à Ouagadougou- Jean-Paul W. Ouédraogo